Éternia City


 

Comme une nuit comme les autres ... [Tobias]
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Messages :
43
L'âge du personnage :
26 ans
Métier :
Aucun
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
400
Niveau :
10
43
26 ans
Aucun
Quartier Umi
400
10
// Jeu 4 Oct - 13:47

「Comme une nuit comme les autres ...」

Tobias & Scarlette

La fatigue se faisait sentir en cette nuit plutôt calme. Si calme que j'étais même rentrée bien plus tôt du taff tellement il y avait eu de monde. Limite j'aurais pu jouer aux cartes avec ma patronne ce soir. Alors pourquoi rester si ? Payer quelqu'un à rien faire ? je pouvais comprendre qu'elle préférait que je rentre que de balancer de l'argent par les fenêtres. Et je devais l'avouer, cela m'arrangeait pas bien. J'étais exténuée. La semaine avait été éreintante et le fait de n'avoir personne ce soir, cela m'avait donné le coup fatal. Car oui, si vous ne le savait pas, cela est bien plus fatiguant de ne rien faire au boulot que d'avoir du monde. Au moins, on ne voit pas les heures défiler et on peu se booster plus facilement que de se regarder dans le blanc des yeux.

C'est avec le pas traînant que je suis rentrée chez moi. Et là, personne pour réellement m'accueillir, seul Pumpking avait réussi à lever ses fesses pour venir me voir et me faire un câlin. Qu'est-ce qu'il était gentil ce bulbi. Car les deux autres dormaient tout simplement à point fermé. Bon, au moins je n'entendrais pas Klauss dévaler les escaliers, c'était déjà une bonne chose. Je donnai un caresse paresseuse à mon accueillant avant de fermer la porte d'entrée. J'enlevai machinalement mes chaussures avant de rentrer complètement dans mon appartement.

Il était plongé dans le noir. Seul les lumières de la ville l'illuminait à travers la grande baie vitrée se trouvant en face de moi. Il fallait vraiment que je pense à investir dans des stores, histoire de ne plus me faire réveiller par le soleil le matin. Toujours en traînant les pieds, je traversai la partie cuisine et je suis que j'arrivais dans la partie salon lorsque je sentis le tapis sous mes pieds. Bien, les escaliers menant la mezzanine n'étaient plus très loin alors. Oui, j'aurais pu allumer la lumière pour pouvoir me mouvoir plus facilement dans mon logement. Mais la flemme, et puis je ne voulais pas réveiller mes pokemons. Qu'ils dorment ainsi, ils ne m'empêcheront pas de m'endormir, même si je ne pensais pas qu'il en faille beaucoup pour y arriver ce soir. A tâtons, je trouvai la rambarde et zou, je me hissai vers mon lit. Une fois en haut, sans aucun scrupule, je me déshabillai, balançant mes vêtements par terre, je ne gardai plus que mon bas de sous-vêtement et le débardeur que j'avais porté sur mon chemisier.

Il était temps de m'écraser dans mon lit. Le plus difficile fut de trouver où se trouvait le début de la couette, pour se glisser dessus. Mais une fois cela fait, il ne restait plus qu'à me lover entre les coussins et surtout dans les bras de Morphée. J'entendis simplement un bruit d'ailes, indiquant que Norther s'était posé certainement sur l'un des oreiller avant de sentir un poids se mouvoir sur le lit avant de s'installer à son tour. Certainement Shura qui avait pris l'habitude de venir dormir sur le lit avec moi. Vu la grandeur de ce dernier, je n'allais pas l'en empêcher. Après tout, elle n'était pas très grande pour le moment.

Et ce fut le noir complet ...
Des rêves étranges, perturbants même. Je crois, je m'arrête car hors d'haleine. Je sens mon coeur qui me fait mal ... Terriblement mal, comme s'il voulait sortir de ma poitrine mais qu'un poids lourd l'en empêchait. Un bruit sourd et un grognement me fit sortir de ma torpeur.

-Sérieux Klauss, évite de foncer dans le piano en pleine nuit.

Oui, ce bruit je ne le connaissais que trop bien, c'était le bruit que mon obali provoquait quand il se laissait tomber dans les escaliers et qu'il ne contrôlait pas son arrêt, se prenant systématiquement dans les pieds du piano, et vu le bruit qu'il avait fait, j'avais dû oublier de fermer le claper. Bah, maintenant c'était fait. Je me réinstallai bien dans mon lit, mais le grognement continua, ce qui me fit me mettre assise dans mon lit.

- Shura, pourquoi tu grognes comme ça ?

Par réflexe, j'allumai la lampe de chevet, ce qui me rendit un court instant aveugle ...



Inspecteur
Voir le profil de l'utilisateur
Inspecteur
avatar
Icon :
Hey you
Messages :
378
L'âge du personnage :
38
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
3415
Niveau :
55
Hey you
378
38
Inspecteur
Quartier Umi
3415
55
// Ven 5 Oct - 16:58

Blood
Moon

Scarlett
Stark

「 Comme un nuit comme les autres 」
Les affaires reprenaient. Cela faisait un moment que la Lune de Sang n'était pas allée visiter quelques personnes un peu trop aisées à son goût. La cible de cette nuit était un petit appartement dans le quartier. Une jeune femme sans emploi mais dont la situation financière faisait qu'elle avait sûrement de quoi se servir dans son logis. Logis dont la porte se trouvait devant lui.

Ses informateurs avaient indiqué qu'à priori, la demoiselle prénommée Scarlett ne serait pas à son domicile ce soir. Tout était dans le "à priori". Mais de toute façon, là où pas, tout était dans la discrétion. A cet âge-là on a le sommeil lourd il parait. Tobias avait donc enfilé son costume de cambrioleur masqué : chemise blanche, gilet rouge-sang et pantalon bouffant noir. De ses épaulières pendait une large cape qui, contrairement à beaucoup de choses dans ce monde, lui arrivait à la cheville. A la ceinture en corde autour de sa taille se trouvait les Pokéball de sa deuxième équipe. Son visage masqué était à présent recouvert d'une capuche violette. Le masque en question était équipé d'un petit brouilleur de voix, histoire de la rendre plus grave, et de verres teintés au niveau des yeux, autant pour les masquer que pour éviter les changements brutaux de lumière au cours des nuits de cambriolage.

Profitant des ombres apportées par Eagal, son Méga-Ectoplasma dont les couleurs -feu et noir- avaient déjà fait frémir plus d'une personne pensant pouvoir tenir tête à la Lune de Sang, il s'était rendu dans les lotissements non loin de la villa, dans le Quartier Umi. Il finit par trouver l'appartement en question, et il se trouvait donc cette porte.
Nul besoin de crocheter les serrures. Déjà ça laisse des traces, mais c'est bruyant. Non, la technique de la Lune de Sang était beaucoup plus simple maintenant qu'il avait un fantôme dans l'équipe. Eagal passa à travers la porte, et l'ouvrit de l'intérieur dans un petit bruit sec. Tobias tourna la poignée, rentra dans la pièce et ferma derrière lui.

*J'en connais qui vont passer un sale quart d'heure* pensa-t-il en voyant que l'appartement n'était pas vide.

Au bruit, la demoiselle avait le sommeil agité. Mais surtout, elle n'était pas seul. A vu de nez, il voyait trois Pokémons, mais la pénombre pouvait en cacher d'autre. Eagal se posta au-dessus de lui, la faible lumière de ses pattes l'éclairant suffisamment dans son tour d'observation. Il y avait en effet des choses intéressants ici. Il fit un inventaire mental pour éviter de s'encombrer inutilement tout de suite. Et soudain, le chaos.

Un énorme bruit le fit se retourner. Quelque chose avait percuté le piano qui se trouvait au centre du salon, dans un fracas assourdissant. Tobias se figea, imité par Eagal. Il mit la main sur la Pokéball d'A'Falach, sa Zoroark, au cas où les choses tourneraient vraiment mal. Sur la mezzanine, la demoiselle s'était relevée, pestant apparemment sur le Pokémon qui s'était écrasé contre le piano. Un Obalie visiblement, à en juger par la boule bleue au sol. Un grognement provenait également de la mezzanine. Quand la lumière se fit plus nettement -Tobias cligna malgré les verres teintés-, il aperçut un Caninos. Caninos... Obalie... Rien de bien méchant au final. Surtout comparé à l'imposant Méga-Ectoplasma qui flottait dans l'air au-dessus de son maître.

"Et bien, fit-il de sa voix plus grave que la normal. Vous allez réveiller tout le quartier si ça continue... Rendormez-vous, ça vaut mieux je pense."

Evidemment qu'elle n'allait pas se rendormir. En tout cas pas comme ça. Et l'Hypnose d'Eagal aurait du mal à fonctionner sur tout le monde à la fois...
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Messages :
43
L'âge du personnage :
26 ans
Métier :
Aucun
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
400
Niveau :
10
43
26 ans
Aucun
Quartier Umi
400
10
// Sam 6 Oct - 11:27

「Comme une nuit comme les autres ...」

Tobias & Scarlette

What ?! C'était quoi ce bordel ?! Non, je ne parlais pas de Klauss. J'avais maintenant l'habitude des manies masochiste de mon pokemon. Je devrais penser à le rentrer dans sa pokeball le soir, avant de dormir. Cela pourrait peut-être me faire avoir une bonne nuit. Mais sur ce coup là, j'étais bien contente qu'il m'ait réveillé ainsi.
Non, le bordel ce soir, c'était plutôt la présence de cet ... Heu ... Individu dirons-nous, dans mon salon. Tu m'étonnes que Shura avait le poil hérissé. Mais bordel, comment il avait fait pour entrer sans que je l'entende ? Est-ce que j'avais laissé la porte ouverte ? Non, certainement pas. Certes, j'étais crevée en rentrant, mais j'étais sûre de l'avoir verrouillée. Et puis merde, là n'était pas la question, on verrait plus tard. Pour le moment, il fallait faire partir cet intrus de chez moi.

Sans tarder, je sautais de mon lit et je dévalais les escaliers, ma caninos juste devant moi, toujours en grognant, voulant certainement intimider l'inconnu et son fucking pokemon ?! Bon dieu ?! Je n'avais pas réussi à l'identifier de ma mezzanine, mais même juste devant moi, j'avais du mal à le reconnaitre. Etait-ce bien un ectoplasma ? Il en avait l'air, mais c'était la première fois que j'en voyais un comme ça. Que ce soit dans sa forme que de cette couleur. Autant vous le dire, il me glaçait le sang et celui de Shura aussi apparemment. Elle avait reculé contre ma jambe et je pouvais la sentir trembler.

-Bordel, vous êtes qui ? Et surtout, qu'est-ce que vous foutez chez moi ?

Oui, il s'agissait là de questions stupides. Comme s'il allait me révéler son identité aussi facilement. Et vu son accoutrement, il n'était pas là pour m'installer des rideaux aux fenêtres. Non, ce que je voulais, c'était surtout gagner du temps. Faire réveiller tout l'immeuble, ça c'était une très bonne idée. Il suffisait simplement de faire assez de bruit avec le piano, comme en martelant les touches, même si foncer dedans aussi était une bonne stratégie. Mais vu comment Klauss ne semblait pas beaucoup bouger, il avait dû se cogner un peu trop fort ... Je ne pouvais décidément pas compter sur lui.
Mon regard se porta alors sur mes deux autres pokemons se trouvant au niveau inférieur. Tout d'abord Napoléon qui se trouvait sur le canapé. Lorsqu'il se mettait en boule pour dormir, on pouvait le confondre avec un coussin rose, mais maintenant, il se trouvait debout, prêt à intervenir lorsque je lui dirai. A l'autre bous de la pièce, toujours dans son panier que je lui avais aménagé dans la cuisine, Pumpking regardait la scène, se demandant ce qu'il devait réellement faire. Autant dire, que même si tous mes pokemons se liguait ensemble contre cet homme masqué, je doutais que cela soit réellement efficace. Il faut dire que j'étais de loin la plus menaçante avec mes petits pokemons, en débardeur dévoilant quasiment tout de moi, et surtout ce que je cache normalement ...

Et Norther dans cet histoire ? Ah ! Lui ... Lui c'était l'efficacité à l'état pur.Mais je vous rassure, il avait tout de même bougé son cul de son oreiller. Il se faisait juste discret, d'ailleurs, et pour tout vous dire, je ne savais pas où il se trouvait. Enfin, ça c'était jusqu'à ce qu'il se ne sorte de sa cachette au premier et qu'il ne charge sans réfléchir le pokemon spectre sans prévenir.

- North, non !

Mais il était déjà trop tard pour l'arrêter. Je vis alors la petite boule de plumes bleu foncer à toute allure et surtout passer à travers la masse noire et s'écraser sur le sol. Nouveau réflexe, je courus récupérer mon pauvre volatile, complètement sonné par son attaque foiré. Agenouillée sur mon sol, je le pris dans mes bras, comme pour le protéger de ce qu'il pourrait lui arriver de plus. Pas que j'avais peur de ce que pourrait faire l'ectoplasma, quoi que ... Mais j'avais plus peur des actions stupides de mon roucool. Certes, il était courageux, mais stupide, il fallait le reconnaitre.



Inspecteur
Voir le profil de l'utilisateur
Inspecteur
avatar
Icon :
Hey you
Messages :
378
L'âge du personnage :
38
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
3415
Niveau :
55
Hey you
378
38
Inspecteur
Quartier Umi
3415
55
// Jeu 11 Oct - 16:35

Blood
Moon

Scarlett
Stark

「 Comme un nuit comme les autres 」
Ni une ni deux, la demoiselle avait dévalé l'escalier de sa mezzanine pour se mettre au même niveau que Tobias, avant de se figer sur place en voyant Eagal. Oui, il fait souvent cet effet, cela ne choqua pas trop son maître. Il était cependant assez gêné par la tenue -ou plutôt son absence- de son hôte, mais le masque cacherait cette gêne. Gardant une voix calme et posée, il lui répondit en faisant un geste évasif de la main.

"Qui je suis? Peu importe après tout. Ce que je fais ici? Je suis au regret de t'annoncer, jeune fille, que tu possèdes ici des objets qui pourrait me rapporter un peu d'argent, alors je me sers. Cela ne te pose pas de problème j’espère ?"

Ou l'art de poser des questions dont on connait déjà la réponse. Oui, Tobias supposait bien que ça la dérangerait, mais la présence menaçant d'un Méga-Ectoplasma enflammé au milieu de la pièce pouvait faire pencher la balance en sa faveur. Il y avait peu de chance pour que son Caninos s'en prenne à lui. L'Obalie était sonné, et le Moustillon -rose? drôle de couleur- aux aguets mais sans plus. La surprise vint de la mezzanine. Au grand étonnement de Tobias, et visiblement de la jeune Scarlette également, un Roucool bleuté fonça droit sur Eagal, sans réfléchir. L'Inspecteur leva un sourcil, mais son Ectoplasma était près. Alors que l'oiseau lui fonçait dessus, ses yeux orangés virèrent au bleu un instant, alors qu'il lançait Hypnose. Le Roucool lui passa au travers, s'écrasa contre le mur en face, sonné et surtout endormi.

"Un véritable casse-cou celui-là. Tiens, dit-il en lançant une Potion à la demoiselle. Je ne suis pas un monstre, Eagal l'a endormi. Comme ça il ne risque plus rien. Bon, j'en étais où moi..."

Il fit mine de se retourner, et de regarder les étagères en quête de choses à prendre, laissant soin à Eagal de surveiller. D'un geste discret, il ouvrit également la Pokéball d'A'Fallach, sa Zoruark, qui se mit dans un coin discrètement, profitant de l'ombre que générait le Méga-Ectoplasma. Une protection en plus dirons-nous.

"Oh, fit le cambrioleur masqué en se retournant. je prends aussi l'argent liquide si tu as. Il jeta un coup d'œil à la baie vitrée. Trop haut pour sauter si jamais. Mais je te rassure, je ne compte pas me faire payer en nature..."

Autant prévenir tout de suite qu'il était juste un cambrioleur cupide et avare, mais pas pervers. Après le croirait-elle?
Contenu sponsorisé
//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: