Éternia City


 

Métro, Boulot, Dodo - Ft. Jena
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Boriing...
Messages :
94
L'âge du personnage :
21 ans
Métier :
Etudiant | Bibliothécaire
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
3660
Niveau :
10
Boriing...
94
21 ans
Etudiant | Bibliothécaire
Quartier Umi
3660
10
// Ven 20 Juil - 1:03



Métro, Boulot, Dodo
Feat. Jena
La période fatidique des partiels approchait à grands pas et Glen, comme la plupart des étudiants à cette période de l’année était pour ainsi dire au bout du rouleau. La fatigue pesait de plus en plus sur ces épaules au fils de ses week-ends sacrés sacrifiés au travail pour ses révisions qui consistait la plupart du temps à rattraper les cours qu’il avait pu manquer à cause de son handicap. Il n’avait guère le temps de se pencher sur ses projets d’écrits ces temps-ci, ni sur quoique ce soient d’autres. Et ses crises de narcolepsie n’arrangèrent pas vraiment les choses, car elles imposaient un rythme instable de sommeil qui était tout sauf reposant.

Une nouvelle journée de travail, un samedi tandis que la plupart des gens s’amusaient à la fête du printemps, Glen se rendit à la bibliothèque. Une matinée dénuée d’incident, il arriva cette fois-ci à l’heure, les yeux cernés, quelques mèches de cheveux rebelles, qu’il n’avait pu -ou avait la flemme- de remettre en place. Il avait bâillé longuement, sans retenue sous le regard outré de Carry, la Vipelierre chromatique perché sur son épaule, avant de finalement entrer dans la bâtisse. Il adressa une brève salutation à l’adresse de la dame de l’accueil, d’un simple signe de tête. Depuis le temps que l’étudiant travaillait ici maintenant, il avait bien compris que ça ne servait à rien de s’égosiller pour essayer de lui dire bonjour, puisqu’elle était sourde, surtout dans un lieu ou le calme était requis.

Il rejoignit assez rapidement son bureau, saluant au passage les collègues qu’il croisait, où il déposa Carry, qui prit place sur le coussin de bonne facture qui lui était réservé dans un coin non loin d’un des trois écrans de l’ordinateur, destiné à consulter les différents dossiers administratif de la bibliothèque, tandis que Tolky, le Coupenotte prit sa place sous le bureau. Son Pikachu était resté chez lui pour s’occuper des petits Pokemon tout juste éclos de leur œuf, jamais Glen ne s'était imaginé avoir autant de Pokemon. Cette ville avec une influence bien étrange sur lui. Heureusement, Rowly tenait son nouveau rôle de nounou très à cœur, faisant ressortir un aspect de son caractère que le jeune homme découvrait. Seule Stephy restait confinée dans sa pokeball, car trop turbulente pour être laissée en liberté sur son lieu de travail.

Il finit par s’asseoir lourdement sur sa chaise, poussant un long soupire comme s’il venait de courir un marathon ou qu’on était vers la fin journée, il rêvait d’une journée à flâner et à rien faire, mais c’était pour le moment impossible. Heureusement, il n’avait pas le boulot le plus épuisant du monde, aussi avait-il rapidement consulté et récapitulé les tâches du jour.

Mettre à jour les fiches du peu d’intrants et de sortants, réorganiser les archives pour y ranger les livres les moins populaires, ranger les nouveaux livres dans les rayonnages de la bibliothèque. Glen passa une bonne partie de la matinée sur la paperasse informatique, passant de temps à autre sa main dans sa chevelure brune ébouriffée, comme pour se stimuler, avant de finalement passer au rangement des archives.

Lorsqu’il ouvrit la porte accédant aux archives, une mine déconfite s’afficha sur son visage, tous les livres qui avaient été réceptionnés et ceux qui devaient être rangés étaient empilés de part et d’autres de la pièce. Il soupira, avant de baisser son regard émeraude vers le petit robot de la bibliothèque qui s’affairait à son travail en scannant chacun des nouveaux ouvrages avec qu’ils aillent dans les archives.
    - Hè.
Il attira l’attention du robot qui se tourna vers lui, affichant un sourire sur l’écran du cylindre qui lui servait de “tête” avant de s’approcher du jeune homme, son sourire se remplaça alors par un point d’interrogation.
    - On va ranger tout ça, tu scanneras les nouveaux livres après, lorsqu’on les rangera tout à l’heure.
Un sourire digital réapparut sur l’écran dans un hochement de tête. Tandis qu’il suivit le jeune bibliothécaire, alors qu’il commença par les vieux livres qui avaient été retirés des rayonnages par un de ses collègues. Les rangeant par éditeur, auteur puis date, les plaçant un à un sur les étagères du fond des archives au milieu des piles de livres branlantes avec très peu d’équilibre, avec l’aide du petit robot. Tout cela semblait sans fin, des piles plus anciennes n’avaient pas été rangé par manque de temps et de personnel. Bien, heureusement, Glen avait des horaires de travail, il n’avait donc pas à tout faire avant de rentrer chez lui, avancer le plus possible dans le rangement était déjà une bonne chose.

C’est alors que…

**BLONG**

Un fracas avait soudainement retenti dans la salle des archives, l’étudiant n’avait pas très bien compris ce qui s’était passé. Si ce n’était qu’il avait comme reçu plusieurs coups sur la tête et qu’il était maintenant affalé par terre sous une tonne de libre, un peu sonné, tandis que le robot tournait en rond, agitant ses bras mécaniques dans une expression de panique sur son écran. Glen avait toujours connu ce robot un peu maladroit, à se cogner dans les endroits un peu à l’étroit, laissant les objets lui glisser de ses pinces métalliques… Il aurait dû se douter du danger de le laisser circuler au milieu de pile de livres menaçant de s’écrouler.
Code by Sca'
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Messages :
24
L'âge du personnage :
23
Métier :
Bibliothécaire
Habitation :
Quartier chouwa
Pokédollars :
5550
Niveau :
5
24
23
Bibliothécaire
Quartier chouwa
5550
5
// Ven 20 Juil - 11:08
Métro, Boulot, Dodo
J’avais passé une bonne partie de la nuit à errer dans les couloirs. La surveillance de nuit était peut-être une de mes tâches préférées. Je n’avais qu’à piquer un bouquin dans un rayon et me poster à l’accueil histoire de voir si des gens tentaient une infraction ou non. Cependant, lorsque le jour se levait, je cédais ma place à l’agent d’accueil avant de rejoindre un petit bureau, isolé de tout. Je passais mon temps à lire, et à trier. Cela ne me dérangeait pas le moins du monde. Contrairement à mes collègues, je n’avais pas des horaires normaux. Mais c’était bien stipulé dans mon contrat. Je ne voulais pas avoir un rythme régulier. C’était un choix personnel, mais la routine était ce qui m’effrayait le plus. Les années à étudier m’avait fortement démotivé de continuer dans cette voie. Aller en cours, manger le midi, étudier un peu, retourner en cours, rentrer chez soi pour étudier à nouveau, manger un peu, se doucher et dormir… Ce n’était clairement pas la vie rêvée. Cependant, avec des horaires aménagés comme les miennes, je ne voyais pas souvent les collègues. Après, je n’avais pas eu le temps de rencontrer tout le monde. Même si mes collègues se comptaient sur mes doigts. Même dans un endroit pareil, les robots grouillaient un peu partout. Ce n’est pas que je ne les aimais pas… Mais j’avais du mal avec la technologie. Je m’adressais à l’un d’eux.

- Pourrais-tu amener les arrivages, s’il te plait ?

Le robot s’exécutait sans broncher, avec un petit sourire affiché à l’écran. Cela provoquait une sensation de malaise quelque part… Il affichait ce sourire comme s’il était heureux d’accomplir la tâche que je venais de lui donner, sans pour autant que ce soit un sourire sincère. Et c’était ça le problème. Il n’affait que le reflet d’une émotion. Je ne m’attardais pas trop là-dessus et retournait à mes fichiers informatiques. Des tableaux qui nous permettait d’avoir un suivi régulier sur les livres commandés, ceux que nous avions vendus parce qu’il n’était plus empruntés depuis des mois… C’était une tâche fastidieuse si on n’y prenait aucun plaisir. Mais cela me permettait aussi d’avoir un œil sur des livres intéressants à dévorer. Et de ceux que le robot m’amenait, j’en avais déjà lu la moitié. C’était un passe-temps agréable. Mais heureusement, je ne passais pas mes journées à lire. Je profitais aussi de mon temps libre avec mes compagnons. D’ailleurs, j’évitais d’emmener Gretchen avec moi maintenant. La dernière fois que la Zorua m’a accompagné sur mon lieu de travail, elle avait réussi à grimper en haut des étagères avant de faire tomber tous les livres. J’avais passé la nuit à reclasser et ranger le bazar qu’elle avait provoqué. Alors maintenant, il n’y avait qu’Yda. Elle prenait un certain plaisir à m’aider même si ses nageoires de Tiplouf n’aidaient en rien pour porter des livres.

Je me concentrais sur le tableau, pointant chaque ligne, chaque livre, et vérifiais que toutes les commandes étaient arrivées jusqu’à ce qu’un fracas se fasse entendre dans toutes la bibliothèque. Cela semblait provenir des archives. Le bruit résonnait encore quelques instants avant de s’arrêter. Je poussais le robot, attrapais Yda et me dirigeais vers le vacarme. Je poussais la porte avant de voir qu’une montagne de livre s’était écroulée. Je cherchais à savoir ce qu’il s’était passé et remarquais le robot qui s’agitait dans tous les sens, complètement paniqué par la situation. En baissant le regard, je remarquais une petite tête brune qui se noyait entre les pages des ouvrages. J’accourais près de lui afin de s’avoir s’il n’était pas blessé.

- Par Arceus ! Vous allez bien ? Rien de cassé ? Attendez, je vais vous débarrasser de tout ça.

Je pointais le robot en panique avant de lui faire signe de se calmer et de déblayer le foutoir qui s’étalait sur une sacrée longueur. J’aidais le jeune homme à se relever, il semblait un peu sonné. En même temps, vu la tonne de livres qui venait de s’écrouler sur lui, je pense que c’était normal.

- Yda, trouve-moi une serviette et un verre d’eau s’il te plait.

La petite Tiplouf prenait son rôle très à cœur et commençait à se hâter de trouver ce que je lui avais demandé. Pendant ce temps-là, je commençais à ranger les livres à leur place. Ça allait prendre du temps mais je n’allais tout de même pas le laisser dans la panade. J’attrapais une chaise avant de l’asseoir dessus. Sait-on jamais si le choc avait provoqué des dégâts.

- Ma Tiplouf devrait revenir avec de quoi vous soulagez un peu, c’est un sacré choc que vous avez pris sur la tête…
780 mots.
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Boriing...
Messages :
94
L'âge du personnage :
21 ans
Métier :
Etudiant | Bibliothécaire
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
3660
Niveau :
10
Boriing...
94
21 ans
Etudiant | Bibliothécaire
Quartier Umi
3660
10
// Jeu 2 Aoû - 0:13



Métro, Boulot, Dodo
Feat. Jena
Le jeune homme eut du mal à rassembler ses pensées pour comprendre ce qui se passait, le monde autour de lui semblait ressembler à un de ces manèges horribles que l’on pouvait trouver dans les parcs d’attractions, qui donnaient plus de nausées que d’amusement à son goût. Il revint peu à peu à lui, ramené à la réalité par la douleur graduante sur son crâne.
    - Gn…
IIl grimaça, passant sa main dans ses cheveux vers la zone douloureuse, mais se résigna bien vite, lorsqu’il l’effleura celle-ci, le pique de douleur qui s’accentua le fit grimacer de plus belle. C’est alors qu’il se rendit compte que quelqu’un était venu à son secours, on l’avait dégagé de l’avalanche de livres, on l’avait même assis sur une chaise sans qu’il s’en rende vraiment compte. Il leva finalement la tête, pour identifier sa bienfaitrice.
    - Merci… Je vais bien, je crois… Plus de peur que de mal.
Mis à part la douleur, et l’étrange sensation de chaleur qui commençait à se former à l’endroit du coup, il ne semblait pas avoir grand-chose. Par chance, ses lentilles étaient restées à leur place, néanmoins, il ne reconnut pas le visage de la jeune femme à qui il s’adressait. Une nouvelle ? Ou peut-être n’y avait-il jamais fait attention ? Ou alors le choc lui avait causé une amnésie ? -peu probable- Son regard émeraude se reporta sur celui qui avait accidentellement attenté à sa vie, le robot, était en train de ramasser les livres qui avaient dégringolé dans des mouvements brusques et incertains, l’écran figé dans une expression type emoji mêlant une sorte de surprise et de confusion.
    - J’ai toujours connu ce robot un peu maladroit depuis que j’ai commencé à travailler ici... Mais…
Il plisse les yeux vers le serviteur mécanique qui semblait confirmer ses propos en cognant à nouveau une pile de livres en avançant trop brusquement, puis en renversa une seconde derrière lui en reculant dans un mouvement de panique. Glen soupira, poursuivant sa phrase.
    - ... Il va vraiment falloir appeler un technicien, son IA est complètement détraqué.
Il reporta son regard vers la jeune femme, essayant de la détailler afin d’être certain qu’elle lui était bien inconnue avant de se risquer de lui demander son nom, ce qui aurait été idiot de sa part. Mais rien à faire, il avait beau chercher, la bienfaitrice ne lui disait rien du tout, il se risqua donc prudemment sur cette voie là.
    - Je ne sais pas vraiment si c’est dû au coup, mais je ne crois pas vous avoir déjà vu…
Il pencha légèrement la tête, une expression éternellement neutre. Glen ne travaillait que les week end la plupart du temps après, surtout dans cette période d’examens. Alors il était probable qu’ils ne se soient pas croisé bien qu’ils étaient collègue après tout. Il jugea par ailleurs utile de se présenter d’abord.
    - Je suis Glen.
Code by Sca'
Contenu sponsorisé
//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: