Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin.
Emilio S. Léonardino
Inspecteur
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
avatar
Icon :
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
Messages :
77
L'âge du personnage :
41 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
1150
Niveau :
17
// Lun 16 Avr - 3:28
"Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin..."

TAG: name
WORDS: ###
NOTES: notes
Dans la pénombre de ta chambre, les volets totalement fermés, car c'est comme ça que tu préfères dormir, dans le noir le plus total, mais avec une minuscule luminosité qui commence à traverser les petits trous de chaque cotés de ta fenêtre, tu entends ton réveil qui te fait comme tous les matins sursauter de détresse. Le nombre de fois que tu te disais devoir changé ta sonnerie ? La 767ème, pour ne pas dire presque trois ans, car cela était même le cas lorsque tu étais inspecteur de police à Illumis ! Il y a des choses qui ne changeront jamais... visiblement.

Dix minutes plus tard, tu étais encore au lit, rendormi. Cinq minutes plus tard, la sonnerie s'activa une deuxième fois, te réveillant encore une fois en sursaut. Tu savais que quinze minutes venaient de passer mais cela était si injuste, car pour toi, cela s'était passé comme si c'était il y a dix secondes ! Cela aussi, tu l'expérimentes depuis de nombreuses années. Toujours le même résultat....

Comme tous les matins, c'est finalement ta fille qui vient te tirer du lui, tu ne serais rien sans elle. A cette pensée, tu te demandes comment allait s'y prendre John Rogers pour se lever d'aussi bon matin, lui que tu étais censé retrouver dans une demi-heure à abord du quartier Umi. Tu connaissais pas encore le bonhomme, tu ne savais de lui que sa photo et son nom, ses crimes et sa disponibilité pour t'assister aujourd'hui, une mission qui recommandait l'accompagnement d'un exécuteur, tu ignorais encore s'il en fallait un qui savait bien se battre ou non ; tu avais par contre hoché de la tête, curieux, lorsqu'on te l'avait désigné comme partenaire pour la mission qui allait se dérouler donc dans la matinée d'aujourd'hui.

Rasoir, peigne, café, brosse à dent, chemise, chaussettes, et tout le reste ainsi de suite, ta petite routine du matin, si bien que ça y est, dit minutes plus tard en ayant bien speeder sur la dernière ultime minute, tu étais en train de refermer la porte d'entrée, laissant ta fille s'occuper de toute la vaisselle, du bordel qui trainait de partout, tu lui laissais même la poubelle à jeter. Mais tu te rattrapais le week end, c'était comme ça chez vous. (et encore, les week end qu'on voulait bien te laisser tranquille !)

Tu laisses la voiture là où elle est, tu prends à la place un téléporteur. Ce sont des engins très pratiques puisqu'il vous téléporte d'un point à un autre de la ville en quelques secondes. Ça soulevait un peu l'estomac parfois, mais dans la majorité des utilisations, ça se passait relativement bien. Est ce que John Rogers avait déjà utilisé les téléporteurs ? Tu le savais nouveau à Eternia City, certainement qu'il avait déjà découvert l'usage des pokestop, peut être qu'aujourd'hui, tu allais te faire un devoir de lui montrer le luxe des voyages instantanés.

Tu appréhendais un peu ta rencontre avec lui. Déjà parce qu'il était tôt et il n'y a rien de plus grognon dans la vie qu'un homme pas matinal. Mais aussi parce qu'il était différent des autres exécuteurs avec qui tu avais déjà travaillé. En effet, les autres, ils étaient assez jeunes, du moins, tu avais toujours été le plus vieux dans les équipes Inspecteurs/Exécuteurs. Tu étais également d'ailleurs le plus grand dans tes précédentes équipes. Si bien qu'arriver à votre point de rendez-vous, il y avait une chose que le dossier ne t'avais pas précisé, c'est bien qu'il faisait littéralement une bonne tête de plus que toi...

Mais sinon, c'est bien avec un sachet de vingt beignets sucrés et un espèce de plateau où était déposé deux cafés chauds, le tout en équilibre sur une seule main car l'autre venait plonger chercher des beignets pour les avaler deux par deux tellement ils étaient bons -il n'y a pas photos, la boulangerie en bas de chez toi est la meilleure - que tu rencontras l’exécuteur cow boy d'Unys, la bouche complétement pleine, à articuler un mot sur deux ton chaleureux accueil que tu avais préparé pour ce futur collègue haut en couleur tout droit sorti d'un film de western que tu regardais toujours avec plaisir.

Votre mission, elle consistait à se rendre chez un habitant du quartier Umi pour une visite de courtoisie. Donc vraisemblablement, aucun souci, ça allait être du gâteau, une matinée tranquille... mais John ne savait pas encore que tu avais un sens de l'orientation... abominable.

Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
John E. Rogers
Team Valor
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
avatar
Icon :
Messages :
90
L'âge du personnage :
35
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
4850
Niveau :
13
// Mer 18 Avr - 12:45
Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin
ROGERS
John E.
LEONARDINO
Emilio S.
Ce fut les aboiements d'un sale cabot qui le réveilla. La bestiole devait être en train de courser un camion poubelle et avait décidé d'en faire profiter tout le quartier avec ses cris insupportables. Qu'il n'y ait pas de camion poubelle au vu des robots s'occupant des déchets n'effleura même pas l'esprit du cow-boy. Il était trop tôt pour se lancer dans des réflexions plus complexes que "café maintenant".

Le soleil venait à peine de se lever, éclairant suffisamment l'appartement pour qu'il puisse se déplacer sans marcher sur une de ses bestioles. Vu le caractère soupe au lait et agressif de certain, il n'avait pas envie de tenter l'expérience. Baillant à s'en décrocher la mâchoire, il mit en marche la cafetière qui avait l'air d'être sur le point de décéder. Mais elle marchait toujours à peu près bien, c'était tout ce qu'il voulait, pas besoin d'un truc high-tech qui coûtait un bras.

Le temps que le café soit prêt, John disparut dans la salle de bain pour une douche rapide. Tous les matins, c'était la même routine. Mais aujourd'hui était un jour un peu spécial, il allait devoir faire son boulot d'exécuteur. Il n'avait pas encore été beaucoup appelé et c'était uniquement pour des missions ennuyantes où l'inspecteur l'observait avec inquiétude et méfiance tout du long, le doigt sur la détente prêt à lui tirer dessus. Etaient-ils stupides ? Il avait évité la prison, ce n'était pas pour faire n'importe quoi et y retourner !

Avec un peu de chance, cet exécuteur serait plus... professionnel ? John n'était pas certain de ce qu'il désirait. En tout cas, pas quelqu'un de prêt à le renvoyer en taule à la moindre occasion et qui avait peur de lui. Il était le cow-boy criminel d'Unys mais il savait se retenir, par Arceus ! Le café fut rapidement avalé et John finit de se préparer en vitesse. Par rapport à beaucoup de monde, il n'avait aucun problème à se lever tôt. Dès que le soleil se levait, il était debout, réveillé et prêt pour la journée. C'était quand même bien pratique.

A présent prêt, l'exécuteur jeta un coup d'œil à ses Pokémon. Il allait en prendre trois avec lui, le reste gardera l'appartement. Pas besoin d'emmener toute la cavalerie, surtout sachant que l'objectif de cette mission n'était que de rendre visite à quelqu'un. Tesla fut choisi d'office, pas question de le quitter pour quoi que ce soit. Il était le seul en qui John avait une confiance absolue, pas question de se séparer de son partenaire.

Le choix devint plus difficile à partir de là. Qui pouvait il emmener ? Et d'ailleurs, où était passé Webley ? La Zorua avait la fâcheuse manie de se cacher n'importe où, John préférait toujours l'avoir en visuel. Le poids dans sa capuche lui indiqua la présence de la bestiole. Elle était encore en train de dormir dans sa capuche et il n'allait pas pouvoir s'en débarrasser jusqu'à son réveil. Acceptant la présence silencieuse du Zorua, John prit également Chandelle avec lui, s'était toujours utile les types feu. Il fit rentrer dans leurs balls le Zébibron et le Funécire avant de prendre son cher chapeau.

Enfin, le cow-boy finit par sortir et prit tranquillement la direction du quartier Umi. C'était là que son rendez-vous avait lieu. Il était encore tôt et peu de monde se baladaient dans les rues d'Eternia City. Cela lui laissait le temps de se promener et de profiter du calme. En faisant quelques détours pour découvrir plus en détail la ville, il finit tout de même par arriver sur le lieu de rendez-vous. Et à l'heure ! Plus qu'à attendre l'arrivée de l'inspecteur.

Au bout d'un moment, un homme s'approcha de lui. La quarantaine, brun, les mains pleines d'un sac de beignet et d'un café et justement en pleine dégustation. Ok, qu'est-ce qu'il avait fait pour se retrouver avec un inspecteur pareil ? Quand il souhaitait un nouveau type d'inspecteur, il ne pensait pas à ça. Pas à un gars de trop bonne humeur essayant de lui parler la bouche pleine de beignet. La journée allait être longue...

« Bon, on va où ? C'est quoi l'objectif du jour ? »

Peut être que ça allait le calmer et qu'il lui foutrait la paix pendant la mission comme ça. En tout cas, John avait un petit espoir que ça arrive.
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
Emilio S. Léonardino
Inspecteur
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
avatar
Icon :
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
Messages :
77
L'âge du personnage :
41 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
1150
Niveau :
17
// Dim 22 Avr - 23:22
@Emilio S. Léonardino a écrit:
"Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin..."

TAG: name
WORDS: ###
NOTES: notes
Alors visiblement, John E. Rogers n'avait strictement rien compris à ce que tu lui avais dis. Si bien, que tu t'excusas d'un geste de la main bizarre, tu avalas jusqu'à t'en faire mal à la gorge à cause d'une bouchée énorme que tu avais dans la bouche (tu n'allais quand même pas recracher par terre, naaaaan, pas des si bon beignets, sacrilèèèèges !) et tu la refis en articulant un peu mieux que la première fois.

- Bonjour, je suis l'Inspecteur Emilio Léonardino, presque six mois d’ancienneté à mon actif ici à Eternia City, mais je vais être franc, j'ai surtout hâte de repartir à Illumis, dans la région de Kalos.

Tu savais qu'il était d'Unys, et tu savais également que tous les Exécuteurs désiraient se casser d'Eternia City, tu jouais donc la petite confidence qui allait te donner certainement un point en commun avec ce grand cow boy. En revanche, Unys, tu n'y avais jamais mis les pieds, tu avais hâte d'en découvrir quelques secrets s'il se montrait bavards. Tu t'en foutais pas mal que là bas, il causera / avait déjà causé à tes collègues flics des sacrés prises de têtes et des heures supplémentaires à tenter de lui mettre la main dessus. Désormais, il était en face de toi, la gâchette facile à ce qu'il semblait, mais ça te faisait nullement peur, car à Eternia City, les pacificateurs ont tous un système de sécurité qui ne tire pas s'ils détectent que la cible était un citoyen sans taux de criminalité.

- Nous devons nous rendre vous et moi dans un domaine sous haute surveille au cœur du Quartier Umi. Nous partons dès que j'ai finis mon  petit déjeuner si vous le voulez bien, ça ne devrait pas être trop long. Vous en voulez un ou deux peut être ? j'ai également un café supplémentaire, prenez le, par contre il n'est pas sucré, la vendeuse m'a donné un seul petit sachet de sucre et j'ai oublié d'en prendre davantage.

Et c'est ainsi, les yeux progressivement pétillants au fur et à mesure que tu mâchais à nouveau dans ton délicieux petit dej, que ton sachet de beignets sucrés pesait plus léger de minutes en minutes. Et comme par hasard, un robot poubelle mobile fit son apparition sur votre partie du trottoir, ouvrant son couvercle lorsque tu lui présentas le déchet à jeter avec le sourire. Il n'y avait plus que le café à boire désormais... en parlant de café, c'est vrai, tu n'avais aucune idée s'il aimait le café en réalité, avec sucre, sans sucre, avec du citron ? Avec de la chantilly peut être ? Du rhum ?

- J'aime mon café avec beaucoup de sucre et vous, John ? Au fait, avez vous déjà essayé les téléporteurs ?

Ah non, ne commence pas à lui parler de ça ! C'était vraiment pas une bonne idée si tu comptais lui en montrer le fonctionnement maintenant que tu avais le ventre plein,en plus, tu lui avais promis de partir pour le quartier dès ton petit dej terminé, voilà que tu recommençais à t'éparpiller sur des nouvelles objectifs. A moins bien sur que ton intention était réellement de lui dégueuler sur les bottes ? Non ? Alors en route pour le quartier Umi, et à pied Messiers ! Mais tu sembles pas partir, tu sors ton Rocabot de sa ball, profitant d'avoir un main libre pour lui présenter ton fidèle partenaire.

- Voici Black, il nous accompagnera.

Tu n'avais pas encore remarqué qu'il avait un pokemon qui dormait dans sa capuche. Et tu espérais qu'il n'est pas de pokemon électrique sur lui, sinon tu allais encore te retrouver à faire le zombi, les yeux vides, ton énergie sapé en l'espace de quelques secondes, où la perceptive de passer plusieurs heures avec un ou deux partenaires qui pouvaient électrocuter, brrr, même tes délicieux beignets n'ont pas ce pouvoir de te sauver de cette soudaine envie d'aller t’enterrer vivant rejoindre ta bien-aimée.

- A ce que j'ai compris, vous être un petit nouveau à Eternia City ? Du coup, vous avez commencé à utiliser les Pokestop ? Ils vous ont mis dans quel quartier ? Vous avez été mis en coloc ou tout seul ?

Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
John E. Rogers
Team Valor
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
avatar
Icon :
Messages :
90
L'âge du personnage :
35
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
4850
Niveau :
13
// Jeu 26 Avr - 20:00
Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin
ROGERS
John E.
LEONARDINO
Emilio S.
L'inspecteur finit par comprendre que John ne pigeait absolument rien à son charabia et finit sa bouche pour recommencer. Il s'appelait donc Emilio Léonardino, était là depuis un peu plus de temps que John et venait d'Illumis. Il n'était jamais allé à Kalos mais il apparemment, c'était une belle région réputée pour sa nourriture et sa mode. En tout cas, tout ce qui venait de Kalos se vendait particulièrement bien sur le marché noir, c'était tout ce que le cow-boy avait retenu.

Et il avait envie de retourner chez lui ? Bah, ça leurs faisait un point commun. John aurait tué sans hésité pour pouvoir retourné chez lui, retrouver ses habitudes et revoir Gabe. Si seulement il pouvait se débarrasser de l'AP sans se faire chopper... L'inspecteur continua de parler, expliquant rapidement l'objectif du jour avant d'enchainer en parlant de son petit déjeuné qu'il devait finir, du deuxième café qu'il avait pris pour John, du fait qu'il n'aurait pas de sucre pour une quelconque raison...

Ok, ce gars parlait beaucoup trop. Vraiment trop. Il continuait même de lui faire la conversation alors qu'il engloutissait ses beignets, semblant incapable de s'arrêter. Bon, encore un inspecteur qui allait le gonfler même si c'était pour d'autre raison que les précédents. Il aurait dû rester couché ce matin.

L'inspecteur avait enfin fini son repas, gardant son dernier beignet dans sa main tout en continuant de raconter sa vie et en présentant son Pokémon, un Rocabot que l'exécuteur ignora royalement. Il avait juste envie finir rapidement cette mission alors que l'autre se dépêche un peu ! Décidant qu'un café supplémentaire serait grandement utile pour survivre à cette journée, John tendit la main pour récupérer le gobelet. C'était l'instant que choisi Webley pour se réveiller.

La Zorua s'échappa de la capuche du cow-boy et descendit tranquillement le long de son bras tendu, prit le dernier beignet des mains de l'inspecteur et remonta tranquillement jusqu'à sa cachette pour déguster son petit-déj'. John la regarda faire, les yeux ronds comme des Voltorbes, ayant du mal à croire ce que cette bestiole miteuse venait de faire. Par Arceus, qu'est-ce que cette boule de poil avait dans le crâne pour faire un truc pareil sous les yeux d'un inspecteur ? Pas grand-chose, il le savait mais tout de même.

En plus, ça ne servait à rien de la punir, avec sa mémoire de Magicarpe et sa logique boiteuse elle ne comprendrai pas. S'il y avait bien un de ses Pokémon qui ne risquait rien de ses colères, c'était bien la Zorua. Parce qu'avec sa fourrure miteuse et sa tête de Pokémon battu (ce qu'elle a certainement été dans le passé) John avait bien trop pitié d'elle. Gardant un visage impassible, John fit comme s’il ne s’était rien passé. Comme si une bestiole ne venait pas de voler le dernier beignet d’Emilio.

Ignorant les centaines de questions que lui avait posé l'inspecteur (autant parce qu’il n’avait pas envie de répondre que parce qu'il voulait juste partir faire cette fichue mission), John récupéra le café et en but un peu. Il souffla un « merci » pour paraitre un minimum poli avant d'en reprendre une gorgée. Mouais, plutôt pas mal. Pas le meilleur au monde, certain qu’il avait pu dérober lors de braquage chez des gens richissimes étaient bien meilleurs, mais plutôt bon.

John n'aimait pas le café sucré donc c'était une chance que l'inspecteur n'ait pas de sucre en plus. Et qu’il ne l’ait pas mis sans lui demander son avis. Toute façon, il n'aimait pas vraiment ce qui était sucré. Sauf la glace volute mais c'était l'exception qui confirmait la règle.

Finalement, il se mit à avancer sans attendre l'autre en direction des habitations. Ils n'allaient pas rester ici et prendre racine tout de même !

« Bon vous v'nez ? On va pas y passer la journée ! Elle est où c'tte maison ? »
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
Emilio S. Léonardino
Inspecteur
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
avatar
Icon :
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
Messages :
77
L'âge du personnage :
41 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
1150
Niveau :
17
// Lun 7 Mai - 10:11
"Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin..."

TAG: name
WORDS: ###
NOTES: notes
Et tandis que tu présentais Black, ton fidèle Rocabot, à ce séduisant cowboy, les imprévus qui allaient progressivement déclencher une mémorable journée de merde commencèrent : ton dernier beignet entre le pouce et l'index se termina dans l'estomac d'une petite bestiole sorti de la capuche de l’exécuteur brun.

Ce n'est pas toi qui fut le plus virulent, ton Rocabot battait tous les records, celui-ci se mit à aboyer de façon violente, avant de mordre dans le jean de John. Car ce petit dernier beignet délicieux était pour lui ! Cher John Rogers, tu vas passer une très sale journée... car pour y survivre, il fallait surtout éviter de piquer le beignet réservé à Black '-'

- Black, chhhh, vas-tu te taire à la fin !

Tu préféras le ramener dans sa ball vu que visiblement, il n'était pas prêt de se calmer. Tu craignais qu'il ne le morde vraiment trop fort à la jambe ou pire, décide de pisser sur ses bottes. Tu espérais qu'il n'est pas cette idée plus tard lorsqu'il sera libéré à nouveau de sa ball. ('-'... ne compte pas la dessus. )

- T'en fait pas mon grand, tu auras deux beignets demain matin lorsque j'irais en racheter, lui dis-tu à travers la ball que tu remettais à ta ceinture avant de reprendre une discussion d'un ton curieux vis à vis de John, ton collègue ... pas si bavard que tu l'imaginais. Vous avez une petite Zorua dans votre capuche, je ne m'en étais pas rendue compte, si je l'avais remarqué, j'aurais laissé un deuxième beignets.

Est ce que John se rendait compte à quel point la suite de la mission allait être compliqué avec un Black hargneux ? Alors qu'il buvait son café, qu'il semblait aimer sans sucre donc, tu mets un doigt sur tes lèvres et te rapproches pour être derrière son dos, ta tête qui remonte sur la Zorua pour regarder si elle a déjà tout mangé. Tu étais en réalité assez curieux de voir de prêt un Zorua, mais tu fronças les sourcils lorsque tu remarquas des petites choses inquiétantes la concernant ; qu'est ce qu'elle avait au juste cette petite créature ? Sa fourrure ne brillait pas, ce n'était pas bon signe. Le cow boy s'impatienta à ce moment là, se décalant et commençant à prendre une direction. Mais toi, tu n'avais plus l'intention d'aller nulle part...

Tu te trompais lourdement, mais comment pouvais-tu savoir que c'était un petit pokemon fraichement adopté et que c'était son précédent maitre qui l'avait battu ?

- Dites moi Mr Rogers, votre Zorua, vous en prenez pas très soin à ce que j'en juge sa fourrure.

Le nom de famille de retour montrait clairement que tu revoyais à la baisse ton amabilité le concernant. Il avait peut être l'air cool avec sa dégaine de cowboy mais on ne bat pas les pokemons. Même toi, si tu croisais un type électrique, il ne te viendrait pas à l'esprit d'en maltraiter un pour de vrai afin de trouver une fausse justice dans l’électrocution de ta femme.

Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
John E. Rogers
Team Valor
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
avatar
Icon :
Messages :
90
L'âge du personnage :
35
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
4850
Niveau :
13
// Sam 12 Mai - 19:12
Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin
ROGERS
John E.
LEONARDINO
Emilio S.
Apparemment, le vol de beignet n'avait pas plu au Rocabot de l'inspecteur. Il s'était mis à aboyer, faisant un bruit incroyable pour une si petite bestiole, et s'était même mise à attaquer son pantalon. Se retenant difficilement de lui foutre un coup de pied pour le faire dégager, Emilio risquait de ne pas apprécier, John attendit que l'autre face rentrer le cabot dans sa Pokéball. Il observa Emilio parler à travers la Pokéball au Rocabot, lui promettant qu'il aurait deux beignets le lendemain pour compenser l'absence du jour.

De son côté, Webley n'avait absolument pas bouger face à toute cette agitation. Impassible et ne faisant pas attention à son environnent, la Zorua devait avoir déjà englouti le beignet. Avec un peu de chance, cette fois-ci sa capuche ne sera pas pleine de sucre. La dernière fois qu'elle avait mangé quelque chose dans sa capuche, elle en avait fichu partout, une horreur pour ensuite nettoyer.

Il avait rapidement fini son café avant de s'éloigner, ne faisant pas attention à l'inspecteur qui s'était glissé dans son dos pour observer la renarde ténébreuse. Et quand il entendit l'autre lui parler avec une certaine froideur, il eut un temps d'arrêt. Qu'est-ce qu'il lui arrivait ? Depuis le début il lui parlait chaleureusement, avec entrain et en utilisant son prénom et d'un coup il changeait totalement de comportement. Il était bipolaire ou quoi ?

« Bien sûr que j'm'occupe de Webley. Qu'est-ce qu'tu crois, c'est pas parc'que j'suis un criminel que j'fais pas attention à mes bestioles. »

Et puis sérieux, c'était quoi ce commentaire sur sa fourrure ? Il allait pas non plus brosser constamment ses Pokémon, il n'avait pas que ça à faire. Ils étaient parfaitement capables de s'occuper eux-mêmes de leurs apparences, c'était pas son problème. Et si Webley ne s'occupait pas d'elle, Edelweiss allait à coup sûr le faire par lui-même vu son obsession de la propreté. La Zorua était toujours pouponnée par le Laporeille malgré sa fourrure miteuse et sa tête de Pokémon battu-

Oh. John venait de comprendre pourquoi l'autre semblait aussi agressif d'un seul coup. Il pensait certainement que le cow-boy battait la petite renarde. Il ne pouvait pas avoir plus faux mais ne pouvait pas le savoir. Il était temps de lui expliquer avant que la situation ne se dégrade. Et puis ils pourraient enfin partir à la recherche de cette foutue maison comme ça.

« J'ai acheté Webley y'a pas longtemps, apparemment son ancien proprio la battait. Elle est pas encore remise de ça et s'cache souvent dans ma capuche pour s'rassurer. Faut pas faire attention à elle, l'est pas méchante mais un peu bizarre. Bon maintenant on peut enfin aller accomplir cette foutue mission ? »

Il se pourrait qu'il soit légèrement à bout de nerf à force d'attendre l'inspecteur. Sa frustration était palpable et il espérait vraiment que cela allait faire bouger Emilio.
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
Emilio S. Léonardino
Inspecteur
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
avatar
Icon :
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
Messages :
77
L'âge du personnage :
41 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
1150
Niveau :
17
// Dim 24 Juin - 21:23
"Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin..."

TAG: name
WORDS: ###
NOTES: notes
Edelweiss pouponnait-elle aussi de temps en temps les cheveux bruns mi-longs de John ? Se laissait-il faire si ça arrivait ?

Et fallait-il dire à John que sa capuche était probablement pleine de sucre ?

_____

La situation s'était certes dégradée très vite à cause de tes accusations mais le malentendu fit corriger tout aussi vite. En deux phrases, John avait remis les pendules à l'heure : Sa petite Zorua nommée Webley avait été adopté tout récemment et avait été hélas battue auparavant. Les yeux choqués, tu en ouvris la bouche sous l'horreur, pale comme si tu venais de voir un fantôme. De toute façon, maintenant que tu y songeais : elle ne se serait pas pelotonné dans sa capuche si c'était réellement lui son bourreau.

- Aaah ! Je comprends mieux, me voilà rassuré ! Je trouvais étrange de vous accuser John, surtout que j'ai lu votre dossier, certes criminel en effet, mais pas de maltraitance envers nos amis les bestioles.

Tout comme John, tu n'avais pas de souci à ce qu'on nomme les pokemons des bestioles ; fallait bien parfois nommer les pokemons avec des synonymes sinon bonjours la lassitude de toujours les appeler pokemon. Les renforts comme bestioles, bêtes, petits monstres, machins bizarres, c'était souvent employés.

- Je persiste à dire que vous devriez tout de même la brosser ! Il faut la prendre sur vos genoux et la brosser lorsque vous avez un moment de libre lui dis-tu en commençant à imiter le geste. Parce que c'est dommage, les Zorua ont vraiment une très belle fourrure, et cela très facilement.

Et puis voilà que tu lui sors une brosse, celle qui te sert d'ordinaire pour entretenir Black et Tiger, ton rocabot et ton flamiaou. Nan mais arrête Emilio, un criminel aussi cool que John, brosser sa mignonne bestiole ? '-' Mais rien ne t’arrête, et surtout pas ta bonne humeur de retour et ton babillage incessant.

- Ce n'est pas comme les Rocabots. Depuis que je suis arrivé à Eternia, j'ai un petit flamiaou, je l'ai nommé Tiger.

Si John se posait la question : oui, tu avais toujours ta brosse sur toi, héhé. Ce n'était un secret pour personne au QG mais certains inspecteurs (toi compris dans le lot du coup oui) utilisaient cette excuse à tout bout de champ pour faire mine qu'ils étaient occupés à entretenir la santé et la réputation de leurs compagnons. Bien sur, ce n'était là qu'un moyen comme un autre pour ne pas faire le boulot, ou du moins en faire moins, et retarder la paperasse qui les attendaient.

- Hé bien Tiger, si je le brosse une fois par semaine, il a le poil impeccable ! Mais je brosse Black, idem une fois par semaine, aucun effet, à croise que les rocabot, ça ne brille que quand on les nourrit bien.

Allez Emilio, continue de parler si tu veux mais cesse de retarder ainsi votre mission, concentre toi que tes jambes, un pied après l'autre !

Oui, ça y est, ça prend de l'élan, ça marche, ça avance !

Tu guides John vers ce que tu sais un quartier, mais va savoir par quelles rues tu vas lui faire prendre pour arriver jusqu'à celui-ci. Prendre un plan, demander son avis à John, ressortir Black de sa ball et demander de l'aide à ce dernier qui a un meilleur sens de l'orientation que toi ? Non, rien de tout ça. De toute façon, vaut mieux que Black reste dans sa pokéball à cause de ce qu'il s'est passé avec le beignet... n'est ce pas ?

Vous longez un trottoir jusqu'à un rond-point, vous attendez quelques secondes à un passage-piéton, vous prenez une nouvelle ruelle à une interception, le début d'un quartier se profile à l'horizon. Oh oh... une petite voix te disait pourtant que "ça avait été trop facile"

Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
John E. Rogers
Team Valor
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
avatar
Icon :
Messages :
90
L'âge du personnage :
35
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
4850
Niveau :
13
// Jeu 28 Juin - 15:30
Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin
ROGERS
John E.
LEONARDINO
Emilio S.
John ne laisserait jamais Edelweiss s'approcher de ses cheveux ou les pouponner voyons, il a bien trop de classe et de fierté pour cela. Mais il est possible que la nuit, quand tout le monde dort profondément, le lapin en profite pour s'amuser avec les cheveux du cow-boy. Mais chut, c'est un secret qu'Edelweiss ne veut pas voir s'ébruiter...

________


La tête choquée d'Emilio était magnifique. A croire qu'il venait de voir Darkrai en personne et que ce dernier lui avait volé son âme. C'était si terrible que ça pour lui un Pokémon battu ? Si John avait un certain respect pour ses Pokémons, il avait croisé beaucoup de monde n'en ayant aucun et les traitants comme des objets ou des trophées surtout quand il faisait partie de la mafia de Volucité. Alors il n'en était pas particulièrement choqué même s'il ne l'approuvait pas vraiment.

Puis d'un seul coup, l'inspecteur se remit à parler, de nouveau tout joyeux et amicale. Remarque, c'était bien quand il ne disait absolument rien, c'était beaucoup plus calme. Il n'y avait pas un inspecteur de trop bonne humeur qui parlait pour ne rien dire. Et qui, en plus, ne semblait toujours pas prêt à partir accomplir cette foutue mission. C'était pas possible, il avait les pieds collés au sol ou quoi ?

Et plus important, d'où sortait-il cette brosse ?! A quel moment au juste Emilio c'était-il dit que c'était une bonne idée de lui faire une leçon sur l'utilisation de la brosse ? Non, cela ne le fera pas s'occuper de ses Pokémons, ils étaient parfaitement capables de se gérer tout seul. Et Webley était l'exception qui confirmait la règle. Mais comme Edelweiss s'occupait d'elle, il n'y avait aucun problème. Alors qu'il se taise et qu'ils aillent enfin trouver cette foutue maison !

En plus, sérieusement, pourquoi un inspecteur garderait une brosse avec lui ? Il y a quand même des choses plus utiles qu'une brosse surtout quand on part en mission avec un criminel ! Soit Emilio était réellement stupide, soit il cachait vraiment très trèèèèès bien son jeu. Le cow-boy n'arrivait pas à savoir laquelle de ces possibilités étaient la meilleure.

Maintenant, l'inspecteur avait commencé à parler des types de poil de ses deux bestioles, disant que l'un avait un poil brillant grâce au brossage par rapport à son autre boule de poil... Blablabla, il n'avait vraiment pas l'air motivé à se stopper et à enfin partir. Rongeant tant bien que mal son frein et essayant de ne pas s'énerver, John piétinait de plus en plus d'impatience. Finalement, un miracle apparut !

Emilio se mit à marcher, les guidant vers un quartier encore inconnu du cow-boy. Même s'il faisait son possible, il ne connaissait toujours pas la ville par cœur et cet endroit faisait partie de ceux qui lui était encore inconnu. Heureusement, l'inspecteur devait connaitre l'endroit et serait capable de le guider sans problème. Enfin, il l'espérait parce que sinon, il ne savait vraiment pas comment faire pour trouver ce fichu endroit.

John avait arrêté depuis un moment d'écouter les blablas de l'autre brun. Il se concentrait plutôt sur son environnement, pour être sûr de pouvoir se repérer plus tard. S'il connaissait les moindres recoins de la ville, ça serait déjà un grand avantage en cas de fuite illégale de la ville. Trouvant qu'ils marchaient depuis déjà un bon moment, John finit par se poser des questions. Il n'avait pourtant pas eu l'impression que l'habitation qu'ils devaient visiter était aussi loin.

« Ç'va prendre encore longtemps ou on arrive bientôt ? »
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
Emilio S. Léonardino
Inspecteur
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
avatar
Icon :
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
Messages :
77
L'âge du personnage :
41 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
1150
Niveau :
17
// Ven 29 Juin - 2:30
"Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin..."

TAG: name
WORDS: ###
NOTES: notes
Tellement dommage, une petite voix vient de dire que John, il ne laisse pas sa petite lapine lui coiffer ses cheveux lorsqu'elle vient jusqu'à lui le faire.

Chut pour ce qu'il se passe la nuit, motus et bouche cousue, ce secret sera ... répété à Kurogane.  YEAH

Espérons, qui sait ce que ce séduisant cowboy peut encore capturer dans les prochaines jours ?! Déjà qu'il a adopté des biens étranges bestioles à en lire ses role-plays, cela pourrait tout aussi bien tomber le prochain sur un pokemon spectre qui lévite avec deux brosses dans chacune de ses mains ; "et vas-y que je coiffe toutes les personnes que je croise, même John Rogers". Le genre de pokemon qui endort si les propriétaires des chevelures osent lui résister...

_____

Un regard à droite, un regard à gauche puis une main derrière la nuque. Oh làlà, le réflexe chez toi qui signifie beaucoup.

Tu fouilles dans ta mémoire le plan, les routes, les interceptions. Mais évidemment, tu n'y trouves pas grand chose, tout s'y mélange surtout, un vrai labyrinthe, à t'en donner la migraine. Tu t'avoues vaincu rapidement

Et sur ton visage, ton expression indique à John, pour répondre à sa question, que tu n'en as foutrement aucune idée.  

- Et c'est un loupé, j'ai raté une rue j'crois bien.

Emilio Léonardino, venais-tu de souligner à un John Rogers passablement à bout que vous vous étiez perduuuuu ?

"Réellement stupide ou bien s'il cachait vraiment très trèèèèès bien son jeu", ahum, autant ne pas le savoir tout de suite cher John ? Allez, pour nous avoir dévoiler le petit secret d'Edelweiss : sache concernant cette brosse, qu'elle cache une clé et un long câble usb, si peu utile en combat mais si pratique pour récupérer les données confidentielles des ordinateurs  { mais chuuuuut }

Quoiqu'il en soit Emilio, quand on a un sens de l'orientation aussi mauvaise que toi, on ne réfléchit plus, on prends son GPS tous les jours et on l'utilise à répétition, c'est une question d'efficacité !

Mais non, tu fais comme moi n'en fais qu'à ta tête. John n'allait jamais te croire si tu lui disais que tu t'étais perdu exprès car tu souhaitais passer du temps avec lui, au risque de vous attirer des ennuis par la suite à cause d'un retard dans votre rapport de mission.


Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
John E. Rogers
Team Valor
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
avatar
Icon :
Messages :
90
L'âge du personnage :
35
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
4850
Niveau :
13
// Dim 1 Juil - 15:46
Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin
ROGERS
John E.
LEONARDINO
Emilio S.
Heureusement alors que John n'aime pas les types spectres, sinon qui sait ce qui pourrait lui arriver avec son prochain compagnon ! Mais comme il n'a jamais aimé les types spectres, les trouvant justement trop farceur et imprévisible cela ne risque pas d'arriver. Cela n'empêchera pas les situations cocasses qui pourraient se produire avec le reste de ses Pokémons par contre. '◡'

___


L'inspecteur s'agita un peu, hésitant. Il regardait les différentes rues qui s'offraient à eux, semblant réfléchir à quelque chose. Puis, il se tourna vers John, un sourire désolé sur les lèvres. Il ne savait définitivement plus où ils étaient et comment trouver cette foutue habitations.

Ils étaient perdus. Un inspecteur et un exécuteur en mission, perdus dans les rues d'Eternia en cherchant leur lieu de mission. S'il avait été de meilleur humeur, John en aurait surement ri. Après tout, une situation pareille était ridicule et donnait envie de rire de son absurdité. Mais comme il était agacé, en avait marre et voulait juste rentrer, il ne trouva pas ça drôle.

Il hésita sérieusement à foutre son poing dans la face d'Emilio. Puis il se rappela ce qui lui était arrivé avec Riley et se retint tant bien que mal. Du calme, ça ne servait à rien de s'énerver. Il était avec un inspecteur qui n'était pas fichu d'aller d'un point A à un point B mais ce n'était pas grave. Au lieu de s'énerver, il devrait plutôt trouver un moyen de retrouver la fameuse habitation.

Prenant une profonde inspiration pour se calmer, John réfléchi. Il était dans un quartier totalement inconnu avec un inspecteur paumé dont le cabot voulait lui pisser sur les bottes. Comment pouvaient-ils se débrouiller ? Le cow-boy se tourna vers Emilio et ses yeux de Ponchiot perdu et désolé.

« Je suppose qu't'as pas la moindre idée d'où nous sommes ? »

Tapant du pied pour évacuer sa frustration, John réfléchit. Et s'il utilisait Tesla ? Le Zébibron pouvait suivre les courants électriques et essayer de retrouver l'habitation. Mais il faudrait qu'elle fasse partie des maisons les plus électroniques de la ville, que les courants qui la traverse soient suffisamment puissant pour se démarquer du reste.

Mais peut être que ça pourrait marcher. Après tout, qui ne tente rien n'a rien. Et de toute façon, Tesla a un bon sens de l'orientation, dans la pire des cas il pourrait quand même être utile pour se repérer.

« La maison où on doit aller, elle est très riche ? T'penses qu'elle pourrait être s'ffisament riche pour avoir des bonnes installations électriques, plus puissante qu'le reste d'la ville ? J'ai p'tetre une idée. »
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
Emilio S. Léonardino
Inspecteur
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
avatar
Icon :
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
Messages :
77
L'âge du personnage :
41 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
1150
Niveau :
17
// Lun 2 Juil - 18:08
"Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin..."

TAG: name
WORDS: ###
NOTES: notes
Mesdemoiselles, on se calme, Mr Rogers ne souhaite pas être coiffer, allez vous chercher une autre tête à pouponner. Immense déception d'une spectrum, d'une magirêve, d'une branette, d'une tutafeh, d'une viskuse, d'une banshitrouye et d'une Baudrive, toutes étaient prêtes pour lui faire des couettes, lui ajouter des rubans, lui tresser ses cheveux bruns mi-longs. C'est dommage que John n'aime pas les types spectres mais ça peut se comprendre quand on voit les farces que certaines se permettent, couettes hautes et barrettes à l'effigie de têtes pokemons. Sauve qui peut !

_____

Bravo Emilio, John est parfaitement à point !

Un pur régal à observer. Rien qu'à voir son visage agacé, ne trouvant pas du tout la situation drôle, on sent qu'il était à bout de nerfs. Contre toi, pauvre de lui, se rendant compte à quel point tu avais un sens de l'orientation des plus minables. Tout ce temps de perdu, il saura désormais qu'avec toi, il ne faudra surtout pas te faire confiance pour guider l'expédition jusqu'à son point de rendez-vous, au risque de se retrouver pour une longue balade à travers les rues d'Eternia. Courage John...

- Pas la moindre, lui réponds-tu.

Un détail t'interpelle, tu t'en étais déjà un peu rendu compte mais ce détail commence à t'amuser. Wep, tu trouvais son accent d'Unyssien à mourir de rire. Mais tu fais vraiment bien de ne pas rire et de prendre cet air de ponchiot adorable pour l'amadouer, car tu en as de la chance Emilio : John retient ses nerfs le mieux qu'il peut, ton nez est même épargné ; une petit voix murmure qu'il a envie de t'écraser son poing dessus de toutes ses forces. Si tu veux éviter un tel scénario, tu ferais bien de laisser John réparer tes bétises. Justement, après un temps de réflexion, où tu l'observes un peu car il tape du pied, le voila qui trouve une judicieuse idée.

Il te l'expose, à nouveau avec son accent, sa langue était visiblement très habile pour couper les syllabes. Quoiqu'il en soit, sa décision de retrouver la maison grâce aux ondes électriques saura porter ses fruits puisque justement, tu lui confirmes que :

- Euh... oui ! L'habitation de notre mission est un lieu très high-teck. Nous devons nous y rendre pour y voler des données confidentielles sur un des nombreux PCs qui s'y dissimulent.

Avec un petit geste du pouce, tu déboites ta brosse en deux et lui montre l'astuce de la clé usb cachée dedans.

- Personne ne se méfie de cette clé usb cachée innocemment dans ma brosse, y parait qu'il y a une personne au QG, derrière son propre pc, elle est prête pour le hachage dès qu'on installe la clé. Comme dans les films ! Quel est ton idée ?

Oui, questionne le Emilio, que l'on puisse entendre cette langue qui coupe les syllabes !
Seras-tu le prochain à les rejoindre dans la tombe ?
77
41 ans
Inspecteur
Quartier Machi
1150
17
John E. Rogers
Team Valor
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
avatar
Icon :
Messages :
90
L'âge du personnage :
35
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
4850
Niveau :
13
// Dim 8 Juil - 15:32
Se perdre avec toi au petit matin, se plaindre sans fin sur le chemin
ROGERS
John E.
LEONARDINO
Emilio S.
C'était quand même grave que ce soit à l'exécuteur de trouver la destination de la mission. L'inspecteur était complètement perdu et n'avait vraiment aucune idée de l'endroit où il se trouvait. Plus le temps en sa compagnie passait, plus John s'interrogeait sur les réelles compétences d'Emilio. Comment avait-il pu atteindre le rôle d'inspecteur en étant un boulet pareil ?

Au moins, quand il lui confirma que la maison avait les installations électriques les plus puissantes et qu'ils devaient justement y voler des informations confidentielles, cela le rassura un petit peu. Au final, ils n'étaient pas tant perdus que cela. Tesla pourrait les guider jusqu'à l'habitation et enfin accomplir cette foutue mission.

Observant l'inspecteur agiter sa brosse, le cow-boy cru avoir à nouveau le droit à un exposer sur son utilisation (comme si c'était le moment). Mais à la place, il la déboîta et en sortie une clef USB cachée à l'intérieur. Alors là, chapeau, il n'avait rien vu venir. Cette brosse avait donc une réelle utilité au final, pas juste de s'assurer que la fourrure de ses bestioles soit jolie.

Au final, John n'arrivait plus à savoir. L'inspecteur était-il véritablement stupide ou non ? Un coup il agit comme un boulet stupide et l'instant suivant il lui prouve qu'il peut être intelligent et utile. C'était totalement contradictoire et il n'arrivait pas à savoir si c'était volontaire ou non.

« J'vais sortir Tesla, il saura s'guider des courants électriques pour r'trouver l'chemin. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. John lança la Pokéball de son fidèle partenaire, faisant apparaitre le Zébibron. Le zèbre électrique piaffa un peu pour se dégourdir les jambes avant de se tourner vers les deux humains. Un sourire aux lèvres à la vue de son ami, l'exécuteur tapota un peu son encolure avant de lui expliquer en quoi il avait besoin de lui.

« Faudrait qu'tu t'serves des courants électriques pour retrouver une maison. L'doit faire partie des plus électronique d'la ville, tu devrais la trouver rapidement. Tu t'sent capable d'la r'trouver ? »

Tesla poussa un hennissement et hocha la tête avant de fermer les yeux et de se concentrer pour mieux repérer l'endroit qu'ils cherchaient.

« Merci vieux. »

Ça ne devrait pas prendre longtemps, John faisait confiance à son partenaire. Il savait que le Zébibron ne mettrait pas longtemps à trouver la destination. Depuis le temps qu’ils se connaissaient, il avait une confiance totale en ses capacités. Se tournant vers Emilio, John attendit sa réaction face à son idée.

« Alors ? T'en pense quoi ? »
90
35
Exécuteur
Quartier Machi
4850
13
Contenu sponsorisé
//
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Première sortie de patit matin ( Flocon de cendre moi et Petit matin )
» La lueur éclatante du saphir au petit matin est telle que le ciel et l'océan se confondent dans des teintes de bleus d'une pureté exquise .
» mowgli messua :: le petit d'homme devenu grand
» BANDJO mâle croisé caniche-bichon 1 an SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: