Éternia City


 

Everything Stays - Ft. Randall
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Boriing...
Messages :
109
L'âge du personnage :
21 ans
Métier :
Bibliothécaire | Ecrivain
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
4960
Niveau :
10
Boriing...
109
21 ans
Bibliothécaire | Ecrivain
Quartier Umi
4960
10
// Sam 14 Avr - 18:54



Everything Stays
Feat. Randall
Pour vous changer ses pokémon et lui des balades dans le parc du quartier Machi, Glen s'était rendu dans la forêt implantée dans le quartier Buruu. Jamais l'étudiant n'aurais même envisager auparavant que qu'il se promènerait un jour dans une forêt sous l’eau. Déjà parce qu’il n’y en avait pas dans sa région natale, et surtout parce que qu'il n'avait pas autant de pokémon à sortir en dehors de Tolky qui avait un énorme jardin pour se dégourdir les pattes. Cette époque où le jeune homme pouvait rester les trois quarts de ton temps libre chez lui à faire la carpette, était révolu. Il ne savait pas vraiment si c’était une bonne chose ou non, Casey était plutôt du genre casanier à la base, déjà parce que qu'il préférait le calme dans un premier temps, mais aussi parce que que sortir et voir du monde bien trop énergique par rapport à lui pouvait parfois l'irriter. Le mais le soucis principal était sa maladie, il voulait éviter au mieux de s’endormir d’un seul coup dans des lieux saugrenus.

La forêt était bien plus calme que le parc, mais également bien plus dense et labyrinthique, il était venu les premières fois avec un guide ou un robot, mais se balader avec un gars ou une boîte de conserve qui parlait non-stop devenait agaçant, Glen préférait profiter des lieux en silence, sans avoir à connaître le nom de chacune des espèces d’arbres ou plante qui l'entourait, il avait bien ton AP connecté à internet pour cela.

Malgré tout, il essaya de faire attention où il allait, essayant de ne pas trop s'éloigner des sentiers principaux. Mais ce n'était une mince affaire avec un pokémon aussi turbulent que Tolky ou encore curieuse comme Rowly qui dans un endroit aussi naturellement calme, avait oublié toute sa timidité pour se laisser aller à la curiosité. Seule Carry restait sur son épaule pour ne pas avoir à se salir les pattes par terre, de toute façon, qui était-elle pour marcher au pied de son dresseur comme un vulgaire pokémon de combat. Quant à Stephy, il l’avait laissé dans sa pokeball, elle avait fait bien trop de dégâts dans le parc la dernière fois, alors le jeune homme limitait désormais ses sorties. Il manquerait plus qu’elle s’enfuit dans cette forêt et qu’elle vous perde dedans pour de bon, rien que pour s’amuser de la détresse de l'humain.

Glen avait abandonné l’idée d’arrêter les deux pokemon dans leur exploration, te disant qu'il compterait sur le GPS de l'Armillam Pulsar pour retrouver son chemin. Il les avait suivi machinalement, jusqu’à ce qu’ils stoppent leur route dans une espèce de petite clairière, ou ils commencèrent à jouer ensemble, tant dis que leur dresseur les observais les mains dans les poches, jusqu'à ce qu'il commence à penser qu'il n’allait certainement pas tarder à faire demi-tour et essayer de retrouver le sentier principal.

Mais soudainement…

Il ne l'avait senti qu’une fraction de seconde, cette faiblesse dans l’intégralité de ses muscles. Mais il ne connaissait que trop bien cette sensation, mais avant même de pouvoir réagir, il avais déjà perdu connaissance, et son corps tomba lourdement sur le sol, sous la surprise de ses pokemon, en particulier la Vipelierre qui était tombée elle aussi en perdant son sherpa.

Glen venait de faire une crise dans un des pires endroits possible, perdue en forêt, à dormir pendant plusieurs heures avec une probabilité très faible que quelqu’un le retrouve. Carry bien qu’inquiète s’énerva d’être au sol et d’avoir été mis en contact avec la poussière et la terre. Le dragon qui avait l’habitude de cette situation, resta à ses côtés intimant au Pikachu d’essayer de chercher quelqu’un, espérant qu’il sache se repérer dans cette forêt. La souris s’exécuta, il fallait qu’elle prenne son courage à deux pattes pour vaincre sa timidité et aller aborder un autre humain que son dresseur pour lui venir en aide, elle espérait qu’elle réussirait à l'intimer de la suivre, cela serait d’autant plus simple s’il était accompagné de Pokemon.
Code by Sca'
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :

Messages :
182
L'âge du personnage :
29 ans
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
150
Niveau :
25

182
29 ans
Inspecteur
Quartier Machi
150
25
// Mer 2 Mai - 16:07
Quartier Buruu - ft. Glen
Les reflets dormants de l'océan qui surplombait le dôme dansaient une valse lente au bras des lumières synthétiques de Buruu. De grands lampadaires enveloppaient d'une lueur chaude les frondaisons de la forêt implantée, mais on devinait toujours, par-dessus la frange diaphane des halos dorés, l'obscurité bleuté des grands fonds marins qui accueillaient en leur sein cette étrange bulle pleine de vie terrestre.
Il faisait jour au dehors, et l'expérience n'en était que plus dépaysante. Randall devait bien avouer qu'il n'était pas friand de cette sensation d'oppression que lui apportait le dôme. On lui avait dis que beaucoup d'inspecteurs vivaient ici, que le quartier de Buruu était hautement protégé. Mais jamais il n'aurait pu accepter de venir s'enfermer ici, peu importe le prix. Malgré tout, la dernière fois qu'il était passé dans ces rues, découvrant les points de passage que les habitants lui avaient vanté, le jeune homme avait gravé dans sa mémoire la présence de cette forêt fascinante qu'on avait recréé ici. Apparemment, le lieu était immense, et l'on pouvait s'y perdre. Randall refusa toutefois la compagnie d'un guide, targuant qu'il suivrait scrupuleusement les instructions en restant sur le chemin. Il ne comprenait pas ce qui pouvait inquiéter les gardiens. Chacun ici était muni d'un AP, et l'objet semblait pouvoir donner la position de n'importe qui dans cette ville ultra-surveillée. De plus, il était accompagné de créature qui, à n'en pas douter, sauraient retrouver leur chemin si jamais ils se perdaient.

C"est pourquoi, sans crainte aucune, Randal quitta le sentier.
Jess s'enhardie bien vite, plongée dans cet environnement que ses gènes réclamaient. C'était pour elle que le jeune homme avait décidé de faire escale sous le dôme en ce jour pourtant ensoleillé. Sam, quant à elle, traînait son mufle patibulaire sur les talons du rouquin amusé.

- Ne va pas trop loin, beauté ! prévint le garçon en prenant quelques photos de la Vipélierre sautillant entre les racines. Si tu te perds, c'est Sam qui devra aller te chercher.

La plante reptilienne lui répondit d'un regard impénétrable, avant de reprendre ses fouilles, son long museau fouinant au travers des herbes hautes. Sam se redressa et croisa les bras, bougonne, en observant en coin sans compagnon humain qui contemplait avec attention les cimes touffues qui les dominaient. Un petit appareil photo était sagement blotti entre ses mains. Randall avait pris la peine de s'armer de rangers et d'une sorte de treillis rapiécé qui lui offrait un meilleur confort pour de longues balades en milieu sauvage. Ne s'attendant pas, toutefois, à la chaleur qu'il trouverait ici, il avait noué sa veste sombre sur ses hanches, ne gardant sur le dos qu'un polo carmin qui rappelait la lueur vive de son regard vigilant tapi derrière ses lunettes fines.
Le calme ambiant était à la contemplation, et il ne fallut que quelques minutes à l'inspecteur et ses partenaires pour se mettre à leur aise. Sam s'installa dans l'herbe, sa queue musclée battant les tiges fraîches qui l'entouraient tandis que Randall se penchait sur un enchevêtrement de racines alambiquées pour les immortaliser de son objectif curieux. Mais alors qu'il faisait défiler les quelques photos que son appareil contenait, Jess revint soudain à toute vitesse, traçant entre les herbes comme un petit poisson insaisissable. Elle escalada d'un même mouvement son humain, vive comme l'éclair, et se jucha sur sa tête dans le fouillis de ses cheveux roux en sifflant de colère. Un peu déstabilisé, Randall tâcha de garder l'équilibre et remit ses lunettes en place en cherchant des yeux ce qui avait effrayé la Vipélierre. Sam s'était redressée, grondant comme un vieux four à charbon en gonflant sa poitrine frémissante dans l'attente d'un assaut, ses poings griffues déjà dressés.
Le jeune homme aperçut finalement la petite queue en forme d'éclair qui zigzaguait entre les arbres, se dirigeant visiblement vers eux. Un sourire amusé découvrit ses dents blanches, et il vint poser une main ferme sur le museau de sa Bébécaille pour lui intimer de se calmer.

- Ce n'est qu'un Pikachu, ricana-t-il.
Y avait-il créature plus adorable qu'un Pikachu ? Le garçon en doutait. Mais il savait cependant que la bête pouvait être dangereuse si l'envie lui prenait de décharger ses poches électriques. Il imaginait cependant difficilement la présence d'une telle bestiole à l'état sauvage dans ce lieu de repos. Sans doute appartenait-il à quelqu'un.
Ne voulant pas l'intimider, Randall posa donc un genou à terre, attendant patiemment que le rongeur se rapproche tout en faisant reculer une Sam mécontente derrière lui. Jess n'avait pas quitté le crâne du garçon, et fixait d'un mauvais œil elle aussi l'animal qui osait les importuner. L'inspecteur attendit de voir clairement la frimousse apparaître entre les herbes pour faire doucement claquer sa langue de manière affectueuse, tendant une main au Pikachu pour l'inviter à s'approcher.
©️ Psychakoala
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :
Boriing...
Messages :
109
L'âge du personnage :
21 ans
Métier :
Bibliothécaire | Ecrivain
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
4960
Niveau :
10
Boriing...
109
21 ans
Bibliothécaire | Ecrivain
Quartier Umi
4960
10
// Mer 4 Juil - 2:27



Everything Stays
Feat. Randall
Avant sa vie aux côtés de Glen, Rowly avait pour habitude d’utiliser son flair pour repérer les humains dans le but de les fuir. Elle les craignait, les voyait comme des prédateurs, depuis le jour où elle a vu un pauvre Sapereau se faire abattre sous ses yeux, par un homme. Encore jeune, la souris électrique commençait tout juste à être en âge d’explorer les terres de la ferme d’Orwell par elle. Cette cruelle leçon lui avait appris à craindre le genre humain et à l’éviter. Sa rencontre avec Glen fut terrorisante pour le Pikachu, et le jeune homme eut bien du mal à apprivoiser la petite craintive.

Mais une grande confiance avait fini par être gagné, et voilà qu’aujourd’hui, au lieu de flairer l’humain pour fuir, elle en cherchait un. Sillonnant la zone, prenant garde à ne pas trop s’éloigner de la clairière, pour qu’elle puisse retourner auprès de son dresseur. C’est alors qu’elle le sentit, l’odeur d’un humain et de plusieurs Pokémon l’accompagnant. Dans un pignement, la souris courut dans sa direction avec une détermination étonnant, mais soudain, alors qu’elle aperçut au loin le bipède à la chevelure rouge, son pas se fit d’un seul coup hésitant. Le Pikachu fut très rapidement repéré, et eut un vif mouvement de recul face à l’hostilité des Pokémon accompagnant l’homme dont la présence ne la rassurait pas du tout.

Mais elle resta là, plongeant ses yeux bleus emplie d’inquiétude, d'appréhension, de crainte dans ceux de l’humain. Son regard passa sur ceux de ses Pokemon qui ne la rassurait guère. Elle s’approcha légèrement, pensant à Glen certainement toujours étendu dans cette clairière, puis eut un nouveau un mouvement de recul, lorsque l’homme se baissa en posant un genou à terre. Elle le fixa à nouveau un moment, avant de s’avancer doucement à petits pas incertains. Son museau s’agita légèrement tandis qu’elle renifla de loin la main qui lui était tendue, Rowly connaissait ce geste, c’était le même que faisait Glen des premières semaines. Le pikachu se détendit légèrement, gardant une mine inquiète, elle se leva sur ses pattes arrières, posant timidement une de ses petites pattes avants sur la main de l’humain, avant pousser un petit cri à son intention, désignant de son autre patte, la direction d'où elle venait.

Elle recula de quelques pas, avant de se relever, pointant cette même direction, attirant l’attention de l’humain, lorsqu’elle réussit à finalement susciter son attention et son intérêt et qu’il comprit qu’elle voulait qu’il la suive, elle courra dans la direction de la clairière, s'arrêtant pour se tourner vers la direction d'où elle venait, afin de s’assurer que le bipède la suivait bien, espérant qu’il le ferait, il était la seule aide qu’elle avait réussi à trouver.

Lorsqu’elle arriva finalement dans la clairière, Glen n’avait pas bougé, toujours étendu sur l’herbe, profondément endormi, comme le ferait un enfant de trois ans, Rowly courut vers lui, s’assurer qu’il allait toujours bien. Tolky était à ses côtés, surveillant les alentours, pendant que Carry faisait la moue, cette rustre habitude qu’avait son dresseur à s’endormir n’importe où en l’oubliant l’agaçait.
Code by Sca'
Contenu sponsorisé
//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: