Ready To Fight • Ft.Shinya Kagari
Viktor Drougov
Exécuteur

167
27 ans
Exécuteur
Sous un carton
750
5
avatar
Icon :

Messages :
167
L'âge du personnage :
27 ans
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Sous un carton
Pokédollars :
750
Niveau :
5
// Dim 1 Avr - 23:47
576 WORDS
Ses muscles s'entredéchirent dans une lutte presque irréelle tandis que des gouttes de sueur perlent allègrement contre sa peau brûlante. Viktor ne s'entraîne pas, il ne fait qu'extérioriser son accès de violence contre un objet métallique, concentrant toute cette rage qu'il a accumulé en lui depuis son arrivée ici, la balance brutalement dans ses poings et jette violemment des coups comme s'il crachait à la gueule tout ce qu'il avait sur le cœur. C'est une autre facette de Viktor, celle qui n'ose jamais se montrer, cette partie de lui qui semble violente, imprévisible, voire effrayante pour certaines personnes. Même si le jeune Viktor n'a pas connu la prison et les joies de celle-ci, il semble avoir accumulé assez de rage pour mettre au tapis plusieurs un pauvre robot, mais t'en pis, c'est une boîte métallique qui ne possède aucune émotion, aucune âme, alors autant casser cette chose que de casser une personne. Viktor en serait capable, de casser une personne en deux, surtout si elle semble l'avoir énervé bien avant, chacun ses faiblesses, même si la violence l'horripile fortement. Chaque son métallique provoquer par ses coups le rapproche de la victoire, de la fin de cette souffrance et d'une certaine libération de soi.

Crève !

Tel un seviper. Tu crache ton venin, prononce ses mots amers et pense profondément à son père qu'il ne semble pas porté dans son cœur. S'il pouvait crever, cela t'arrangerait fortement, surtout que c'est à cause de lui que tu es devenu un toutou obéissant, obligé de te tenir devant des hommes qui ne savent même pas faire la différence entre le bien et le mal, mais toi, sais-tu vraiment faire la différence ? Tu penses que oui, mais la justice en a décidé autrement. Te voilà à taper dans un robot, dévoilant un torse presque imberbe à ses serpents qui ne cessent de te fixer comme s'ils admiraient un combat entre mâles dominants. Nika est aux anges, tu penses apercevoir des étoiles dans ses rubis, une certaine lueur d'envie alors que ton autre compagnon semble dormir allègrement dans ton sac de sport, blottit entre les diverses serviettes que tu cacher dedans, Yuri n'aimes pas se montrer, ni même te regarder, car il te connaît, il connaît tas violence, connaît ta rage et connaît aussi cette partie sombre de toi, compagnon de toujours, il n'a pas besoin de te connaître, de te regarder. Un bruit sourd résonne dans la salle, le robot est allongé contre le sol, à terre, il n'ose plus bouger et crépite de temps en temps. La session de combat est terminé, en sueur, vider, mais libérer, tu as enfin terminé le combat et tu as gagné. Tu adresses fièrement un regard envers tes compagnons avant de pouvoir retirer tes gants de boxe, les mains encore tremblantes, tu essuies légèrement les quelques gouttes de sueur qui perlent dans tes cheveux, tu as chaud, extrêmement chauds, mais au moins tu as pu vider toute cette rage que tu avais en toi. Bien plus calme, un visage serein, tu écartes docilement les câbles pour descendre du ring et ainsi attraper l'une des serviettes tendues par Nika qui ne cesse de siffler de joie, un regard fier posé sur toi. La porte s'ouvre dans un grincement presque irritant alors qu'un visage apparaît, ne prêtant pas trop attention tu t'essuies le visage de manière très calme, bien plus serein, tu es redevenue cet être calme en toutes circonstances qui a horreur de la violence.
Ready To Fight


167
27 ans
Exécuteur
Sous un carton
750
5
Shinya Kagari
Team Valor
341
22 ans
Exécuteur
Quartier Machi
960
28
avatar
Icon :
Messages :
341
L'âge du personnage :
22 ans
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
960
Niveau :
28
// Ven 6 Avr - 14:12
Ready to fight

La mort semble être quelque chose de banal, quelque chose qui nous pends à la gueule sans qu'on ne puisse faire quoique ce soit pour en échapper. Certains restent de marbre, d'autres en pleurent, d'autres en sourit et d'autres en plaisante. Dans ton cas à toi il est difficile de savoir ce qu'il en est. Toi le type impassible. Toi l'homme fait de marbre, celui qui, sans coeur, n'a su réagir ce jour là… C'est faux… La scène ne cesse de défiler dans ton esprit perturbé, toi qui a tant perdu sans jamais bronché. Toi qui te retrouve désormais prisonnier de ce maudit QG alors que celle qui t’y a amené n'est désormais plus là…

Ta main vient de poser sur quelque chose de dissimuler sous ton t-shirt, une cordelette portant un pendentif dont tu ne te sépares plus… Tu le garde toujours précieusement avec toi, il est un dernier cadeau, un vestige, une trace de son existence… Elle qui semblait pourtant si forte et increvable, et toi dont on ne cesse de tenir éloigné de tout ce qu'il se passe. Toi qui est désormais forcé de voir un pauvre type derrière son bureau et qu’on appel psychiatre, cherchant désespérément à te faire parler, à te sonder, mais en vain…

Tu en as marre de rester inactif, Shinya, tu en as marre de te ronger le frein, à fermer ta gueule en observant de loin. Jouant avec le pendentif désormais sortie de sa cachette, tu avances de façon distraite à travers les couloirs du QG. Tu ne te fais toujours pas à cet endroit, en réalité tu le détestes même. Prisonnier de ces murs, tenu en laisse, ta liberté n’était qu’illusoire, tu le sais, tu l’as su au moment même où tu as été arrêté. Pourtant au fond de toi, tu as espéré que tout serait différent, même si tu ne portes nullement dans ton coeur les Inspecteurs et ceux qui gèrent cette société. Tu pensais que ça serait tout de même différent du boulot ingrat que tu avais l’habitude de faire mais au final, n’est-ce pas la même chose ? Dans tous les cas, tu es traité comme de la merde, tu n’es qu’un chien au service de d’autres, forcés à fermer ta gueule en encaissant les coups, toujours sans broncher.

Tu grimpes les étages, tes pas te mènent vers la salle d’entraînement où tu entres dans un grincement de porte. La pièce n’est pas vide, tu repères rapidement une silhouette mais tu ne lui offres aucune attention. Tu n’as jamais été le genre de mec à aller vers les autres plus que nécessaire et pourtant, tu détestes être seul. Sentiment contradictoir ? Totalement mais tu es ainsi, un être totalement incompréhensible, une énigme à toi seul.

Tu te diriges vers les vestiaires pour pouvoir te changer, déposant ton sac avant de retirer ton t-shirt pour le laisser tomber dessus. Tu as bien besoin de t’entraîner, pour pouvoir évacuer, retirant la cordelette autour de ton cou, tu range précieusement le pendentif dans une poche de ton sac. Tu saisis une PokeBall, laissant sortir Yami qui ne supporte vraiment pas d’être enfermé à l’intérieur. S’ébrouant, le Noctali te lance un regard réprobateur, t’en voulant pour cela. Pour toute réponse, tu te contente de poser ta main sur sa tête pour le caresser.

Une fois changé tu te diriges vers la sortie du vestiaire, en compagnie de ton renard ténébreux afin de t’entraîner, ou plutôt, te défouler… Tu te diriges vers l’un des robots, le ring désormais libre, et tu actives le programme, après avoir enfilé des gants pour débuter ton entraînement. Assit dans un coin, Yami t’observe, les oreilles légèrement en arrière alors que tu te défoules avec hargne sur ce pauvre robot qui n’a strictement rien demandé...
Code ©️️️ N3M0
341
22 ans
Exécuteur
Quartier Machi
960
28
Viktor Drougov
Exécuteur

167
27 ans
Exécuteur
Sous un carton
750
5
avatar
Icon :

Messages :
167
L'âge du personnage :
27 ans
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Sous un carton
Pokédollars :
750
Niveau :
5
// Sam 12 Mai - 3:00
1027 WORDS
Le robot crépite encore tandis qu'un jeune homme l'utilise comme défouloir. Viktor profite de cet instant pour le détailler un peu plus, un garçon de petite taille, mais assez musclé pour se défendre sans aucune aide, albinos aux yeux uniques, dépareiller, et surtout, cette expression neutre qui semble lui dire quelque chose. Surement le fameux Shinya que toutes les lèvres déversent dans un flot de murmures, quelques rumeurs sur lui voyagent au travers des inspecteurs. Mais Viktor n'est pas là pour ce faire des alliés ou devenir amie et ainsi faire la paix, non, il est ici pour s'entraîner, travailler, point. Ses yeux semblent fixes sur le jeune homme pendant un bon moment avant de glisser vers le chien ténébreux qui lui aussi admirait le jeune albinos. Yuri profite de ce que son dresseur soit distrait pour glisser contre sa peau et s'enrouler finalement autour de son cou, une étreinte légèrement étouffante qui fit sursauter le jeune exécuteur. Son regard glisse vers son serpent qui siffle d’impatience, voulant surement rentrer à la maison pour se reposer allègrement, d'un geste habituel, Viktor gratouille amoureusement la tête de son compagnon, il laisse pendre sa langue pendant quelques minutes, il semble aimer ça. Nika agite sa queue, siffle de jalousie envers son dresseur, attendant une vague caresse sur sa tête. Un large sourire étira ses lèvres du jeune homme alors qu'il s’exécuta presque immédiatement, ses doigts effleurent les écailles du serpent, lui aussi il semble aimer ça... Mais désormais la porte s'ouvre à nouveau, le grincement de la porte le fait tressaillir légèrement, un mouvement d'épaule discrète tandis que son regard coule vers la nouvelle personne, un inspecteur, comme c'est marrant... Le jeune homme laisse un soupir s'échapper d'entre ses lèvres, il le reconnaît parfaitement, c'est l'un de ses nouveaux clients, et même s'il ne porte pas dans son cœur ses connards d'inspecteurs, il semble être obligé de survivre en proposant de travail au noir, et qu'elle est la spécialité du jeune Viktor ? Le poison ! Viktor le transperce du regard, un brin irrité, il aurait préféré un endroit plus discret pour ce genre d'échange, même s'il garde toujours sur lui le fameux récipient mortel, avoir avec lui un témoin qui serait peut-être prêt à vendre ses paroles, Viktor n'aime pas ça, toujours aussi méfiant, que ce soit des habitants, des collègues ou des inspecteurs... Surtout ses collègues, car il sait que comme lui, ils doivent vivre en tant que chien et survivre ainsi.

Je... Je suis désolé... Je... Je viens chercher le truc... Tu sais...

Il semble en sueur, légèrement en panique, et peut-être même, apeuré. Il n'ose pas regarder les exécuteurs dans les yeux, jette par moments son regard vers l'albinos, les yeux toujours rivés le sol graisseux de la salle d'entraînement. Il s'approche sans vraiment relevé la tête, ça commence à irriter le jeune Viktor, bien trop soupçonnable, idiot, comment un mec pareil peut devenir inspecteur ? À contre cœur le jeune homme ténébreux étire ses lèvres dans un sourire presque parfait, l'air joyeux comme s'il venait de retrouver une vieille connaissance, prenant presque ses aises et se faisant ainsi violence envers sa timidité qui lui rappel qu'il ne devrait pas oser ce genre de familiarité. Viktor est un grand timide, mais quand il touche à son travail, il semble être un professionnel de la communication au point de faire croire qu'il a fait ça toute sa vie. Encore débutant dans ce domaine, il hésite avec une certaine maladresse de s'approcher de lui, l'attendent sagement, comme un idiot en somme, mais très rapidement il dépose une légère tape dans le dos, l'encercle même avec l'un de ses bras légèrement en sueur, ses muscles se crispent, montrant ainsi à l'autre idiot qu'il est un tantinet énervé. Le serpent profite pour siffler de manière brutale envers l'inconnu, son regard noir ne cesse de dévorer le pauvre inspecteur mal à l'aise, mais rapidement, il sourit en voyant la fameuse fiole fraîchement sortie du sac de Viktor, le produit est caché par une feuille, celle-ci est recouverte des diverses recommandations que le petit inspecteur devait absolument prendre. Viktor lui tend la fiole tout en lui faisant tourner le dos à l'autre exécuteur, un large sourire, il lui dit d'un timbre de voix presque trop joyeux.

Bonjour mon ami ! Soit pas timide voyons ! Les exécuteurs ne sont pas forcément méchants, ils ne vont pas te dévorer voyons. Mais je vois que tu es pressé... Alors... Voilà ! Cet engrais fera des miracles avec le type de plante que tu m'as mentionnée la dernière fois, par contre fait attention, n'en mets pas de trop, et le partage pas avec tes autres amies ! C'est mon engrais top secret, je n'ai pas envie qu'on me pique la recette.

Un regard appuyé sur ta dernière phrase, ne voulant pas que ton bizness soit ébruité et complètement arrêté à cause d'un pauvre idiot qui aurait sa langue bien trop pendue. Nika sert tendit de bouclier et de guet de manière très naturel, comme s'il ne faisait qu'admirer son dresseur, agitant toujours autant sa queue. Quelques gestes convainquant pour l'effrayer avant de déployer un rire franc, une dernière tape dans le dos pour qu'il débute le pas et se barre très vite d'ici. Yuri manqua de peu de le mordre en pleine jugulaire, claquant ainsi sa mâchoire, ses crocs de sortis, il siffle de mécontentement. Celui-ci rigole nerveusement, se sent légèrement mal à l'aise, mais très heureux au point de serrer de ses deux mains ladite fiole, comme un trésor particulièrement précieux. Il part de la pièce, chantonnant même, cachant désormais le poison qu'il avait commandé bien avant au jeune Viktor, pour quoi faire ? Eh bien il paraît que c'est pour tuer l'une de ses maîtresses qui devenait bien trop collante et trop entreprenante au point de lui faire du chantage, désormais soulager, et sur de pouvoir tuer cette harpie, bien évidemment, ça lui avait coûté presque un bras, il avait déjà payé en avance pour éviter tout problème. Viktor lève ce bras au ciel, ses muscles s'étirent alors que l'une de ses jointures craque et résonne dans la pièce silencieuse, jonglant entre les tapotements brutaux des gants contre le métal.
Ready To Fight


167
27 ans
Exécuteur
Sous un carton
750
5
Shinya Kagari
Team Valor
341
22 ans
Exécuteur
Quartier Machi
960
28
avatar
Icon :
Messages :
341
L'âge du personnage :
22 ans
Métier :
Exécuteur
Habitation :
Quartier Machi
Pokédollars :
960
Niveau :
28
// Ven 18 Mai - 16:21
Ready to fight

Tu n’y prêtes pas attention, pas directement, que celui qui s’entraînait avant toi était en train de t’observer. Tu es bien trop occupé à te défouler, à déverser ta frustration sur ce pauvre robot qui n’a rien demandé. Tu cherches à te vider l’esprit, à cogner pour tenter de ressentir une quelconque douleur qui pourrait te faire oublier, mais rien, tu n’y parviens pas, et tu cognes parfois avec rage, parfois avec lassitude, et tu ne te préoccupes de rien, pas même de la porte que tu entends s’ouvrir pour qu’un type, venant probablement s’entraîner, s’enfonce un peu plus dans la salle d’entraînement. T’es concentré sur ce que tu es en train de faire, enfin, peut-on réellement parler de concentration ? En réalité tu te contentes simplement de cogner sur ce robot comme si celui-ci était la source de tous tes malheurs.

N’est-ce pas étrange pour toi, Shinya, de réagir ainsi ? De ressentir bien plus d’émotions que tu ne peux en ressentir en même temps ? Bien trop de chose t’ont chamboulés. Ta nouvelle vie de chien au service des forces de l’ordre. L’assassinat de celle qui t’a foutu dans cette situation, l’affection que tu avais au final pour elle, puis toutes les merdes qui se sont enchaînés depuis les fêtes de fin d’année. Bref, bien trop de chose à gérer pour toi dernièrement et t’as simplement besoin d’évacuer tout cela.

Si tu ne voulais pas t’intéresser à ce qui se passe autour de toi, la voix qui s’élève te force à tourner un instant la tête pour regarder ce qui est en train de se passer. Pourquoi ce type se sent-il obligé de parler aussi fort ? Cherche-t-il à cacher quelque chose ? A n’en pas douter et ce n’est pas ainsi qu’il parviendra à se faire discret, surtout lorsque tu vois l’attitude du mec qui est entré en dernier dans la salle d’entraînement. Pitoyable… Tu lâches un soupir, cognant à nouveau sur le robot alors que tu entends du mouvement, probablement l’un des deux types partant et tu paris même sur le dernier arrivé qui était un peu trop nerveux pour être venu ici juste pour parler de banalité et encore moins pour s’entraîner, vu son passage éclair, mais en même temps, tu n’en as que faire de leur histoire…

Tu cesses enfin de maltraiter ce robot lorsque celui-ci commence à émettre des bruits qui montrent qu’il n’en a plus pour longtemps, à force de se faire traiter de la sorte. Tu descends, jetant les gants dans un coin, Yami sur tes talons. Si tu semblais être bien trop occupé tout à l’heure, pendant que les deux faisaient on ne sait quoi, tu as tout de même pu apercevoir rapidement leur échange et celle-ci n’avait pas forcément l’air d’être des plus sympathiques. S’agit-il d’Inspecteur ou d’Exécuteur ? Tu n'en sais rien et au final, cela a-t-il réellement un intérêt ? Tu n’es pas ici pour te faire des amis, tu n’aimes pas cet endroit de toute manière. Tu préférais ton ancien lieu de travail, ce café que tu appréciais tant mais dont tu ne pourras plus jamais faire partie. Tant pis, t’as joué à la roulette russe et tu as perdu, tu savais que tôt ou tard, ça finirait ainsi, quoique tu pensais te faire tuer en réalité mais le destin en a voulu autrement…

Tu passes près du brun où un serpent est lové autour de son cou, visiblement peu sympathique et ton compagnon ténébreux semble garder, lui aussi, un oeil sur le reptile. Tu t’arrêtes finalement, presque à sa hauteur, le dépassant légèrement.

Si tu espérais être discret, c’est raté. Tu ferais mieux de choisir un autre endroit la prochaine fois et agir de façon plus naturel si tu ne veux pas te faire choper.

Balances-tu à l’homme à voix basse, comme si quelqu’un d’autres dans la salle, pourtant vide, pouvait vous entendre. Si ses affaires ne t’intéressent pas, tu préfères lui donner un conseil, n’ayant aucune envie de te retrouver au même endroit que lui le jour où il se fera pincer. D’ailleurs, il est là depuis quand, celui-ci ? Tu n’en sais rien, en réalité, tu ne connais personne, quoique ce n’est pas totalement vrai… Tu as aperçu quelques Exécuteurs, ci et là, dont le merdeux qui t’a abordé un peu trop violemment un jour, mais sinon tu n’as jamais dialogué avec eux et encore moins avec les Inspecteurs. Tu es ici car tu n’as pas le choix après tout alors pourquoi devrais-tu te montrer sympathique ? Tu t’es renfermé, Shinya, bien pire qu’autrefois. Avant tu appréciais le contact des autres, tu le cherchais même, et maintenant, tu es presque en train de le fuir, s’en est presque triste...
Code ©️️️ N3M0
341
22 ans
Exécuteur
Quartier Machi
960
28
Contenu sponsorisé
//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: