Éternia City


 

Inspecteur ? Vraiment ? [pv Riley]
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :

Messages :
33
L'âge du personnage :
24 ans
Métier :
Designer de bijoux à temps partiel
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
2350
Niveau :
5

33
24 ans
Designer de bijoux à temps partiel
Quartier buruu
2350
5
// Mer 21 Mar - 22:22
Ici
Akeem
Llancaster
Inspecteur ? Vraiment ?
Akeem n'avait pas vraiment pensé aux fêtes de fin d'année quand il avait décidé de prendre son indépendance à Eternia. Peut-être croyait il se faire des amis assez rapidement pour ne pas avoir à passer son réveillon tout seul mais ce n'était malheureusement pas le cas. La seule connaissance - et encore - potentielle qu'il avait était un balayeur de fast food un peu... simple. Fallait dire ce qu'il en était ! Mignon mais très spontané. Celui-ci avait surement des potes quelque pars et le bourgeois se voyait mal s'incruster au milieu de bières, de pizzas et que savait-il encore de louche et d'inélégant !

A la place, il se fit livrer un repas un peu plus festif pour lui seul, du poulet épicé avec un curry de légume comme il l'aimait, une petite buche au chocolat et du foie gras sur toast en entré. Un peu éparpillé comme menue mais de toute façon personne ne sera là pour le juger. Le jeune homme s'ouvrit un bon vin et tenta de ne pas déprimer de sa solitude. Ses pokemons et son robot ménager étaient certes là mais cela manquait de... compagnie humaine. L'appétit lui manquait même si le repas était bon. Il n'y avait pas vraiment d'ambiance. Il alluma la télé : rien d'intéressant, il tomba sur un bêtisier.

Bon, il ne pouvait décemment pas se morfondre comme ça alors il se rendit dans son atelier de joaillerie : son petit bureau, où il inspecta ses pierres restante, s'arma de sa tablette et sentit inspiré par la période hivernale pour designer de nouveau bijoux. Il ne vit plus le temps passer, occupé à imaginer ce que donnerait un magnifique turquoise monté sur d'élégante arabesque argenté. Akeem voulait un bijou à la fois marin et hivernal dans des teintes froides et bleuté. Saabir, son abo c'était enroulé autour d'un barreau de son lit et Nell la germignon était sur la banquette tranquillement. Même si ce n'était pas la fête, au moins Akeem avait-il trouvé de quoi s'occuper un moment.

Et puis tout fut noir. L'électricité avait disjoncté ? Même l'Armillam Pulsar c'était éteint à son poignet. Il soupira :

- C'est bien ma veine....

Le jeune homme resta quelque instant dans le noir avant de se dire qu'il en avait marre et regarda dehors. Oh, ce n'était pas mieux, il faisait sombre aussi. La lumière d'une lampe torche l'intrigua par la fenêtre, il crut que des voisins étaient venu se soutenir mutuellement puis une barre de fer frappa sa vitre dans le salon en bas sans la briser. Encore, et encore, quelqu'un s'acharnait. Akeem se releva, ayant du mal à interpréter ce qu'il se passait. Ce n'était jamais arrivé ! Que faisait donc la sécurité ? Rien ? Il se demanda quoi faire tandis que le verre céda. Nell accouru vers lui, étonnée de cette situation incongru et apeurée par un autre. Des voix, un sifflement admirativement moqueur :

- R'gardes moi ça mec, ça pue le luxe !

- Embarques l'max de chose, d'main on s'ra riche !

Bruits de fouille rapide.

- Hey, du vin ! A ma santé !

- Concentres toi. Tral a flairé quelque chose.

Akeem fini par se cacher sous le bureau - se rappelant quelqu'un -, n'ayant pas d'idée plus lumineuse, les oreilles aux aguets et la boule au ventre. Les deux cambrioleurs montèrent les escaliers, regardèrent la chambre sans ménagement et atterrirent fatalement dans le bureau :

- Wow putain, jackpot !

L'armoire avec quelques pierres précieuses - et semi-précieuse surtout n'exagérons rien - attira leur attention, bien plus qu'Akeem dans l'ombre du bureau même s'il pouvait voir qu'un jeune malosse les accompagnait fut distrait heureusement par Nell et Saabir et leur grogna dessus.

- Chut Tral, tant qu'ils font rien.

Un coup de barre dans la vitre suffit et Akeem vit ses pierres s'en aller dans un sac à dos en croisant les doigts pour que ses compagnons restent tranquilles en attendant que ça se passe. Les cambrioleurs lui tournèrent le dos ensuite pour repartirent. Le jeune homme se mordit la lèvre, est ce qu'il voulait vraiment voir son travail s'évaporer ainsi comme une pauvre victime ? Cela le mit en colère soudain et il se redressa, se saisi de la chaise et fit une chose stupide : il leur fonça dessus. Que croyait-il faire au juste ? Aucune idée. Toujours est-il que le malosse fut le premier à réagir en se retournant et fonça à sa rencontre en retour. Nell s'interposa maladroitement, Saabir siffla, le premier individu cagoulé, celui chargé de manier la barre se retourna aussi et Akeem réalisa qu'il avait fait une erreur d'appréciation dans le peu de plan qu'il avait : l'individu était plus large d'épaule que lui.

Le combat - si on pouvait appeler ça un combat - dura à peine cinq secondes. Un coup de barre sur la main lui fit lâcher prise, bien, pu de chaise.

- Y sait pas s'battre, c'est un bourge.

Un coup de pied dans le ventre lui fit perdre l'équilibre, tomber au sol lui fut fatal. Les deux individus, surement plein de haine et de ressentiment refoulés depuis des années, purent s'en donner à cœur joie au niveau des coups de pied sur Akeem roulé en boule qui tâchait au moins de protéger son visage.

- Hey, c'pas d'l'or ça !

Il sentit qu'on lui arrachait sa boucle d'oreille, faisant couler du sang sur son cou. La douleur lui mit les larmes aux yeux. Saabir essayait de prêter main forte à Nell, mais les deux n'avaient jamais vraiment combattu, le jeune homme ne s'était jamais intéressé aux arènes ni combats de pokemons parce que ce n'était pas son truc. Il n'aurait jamais cru que dans un endroit aussi sécurisé que le quartier Buruu il en aurait besoin. A présent il payait le prix de sa naïveté. Je ne veux pas mourir vierge..., pensa t'il bêtement. Heureusement pour lui, cela fut assez rapide car les deux cambrioleurs voulaient quand même pouvoir fuir avec leur butin. Ils disparurent au rez de chaussez dans l'obscurité opportune du réveillon.

Akeem ne savait pas combien de temps il resta au sol en tremblotant. Il avait dû perdre connaissance ou s'endormir d'épuisement car le jour avait fini par se lever quand il rouvrit péniblement les yeux. Ses pokemons avaient fait de même à côté de lui visiblement. Le jeune homme se releva en grimaçant de douleur. Trois de ses doigts avait pris une couleur violette, sa joue avait un bleu, il en avait surement ailleurs, contusionné, il avait mal aux côtes, ce serait un miracle si l'une d'entre elles n'étaient pas fêlées. Son ego en avait aussi pris un sacré coup. Le Llancaster se traîna tant bien que mal dans les escaliers, constatant les dégâts. On avait bu dans le restant de son verre à vin, ses tiroirs avaient été fouillés. Heureusement pour lui, son compte en banque était dématérialisé. Ils n'avaient pas pu lui voler ça. Encore hagard il enjamba sa baie vitrée cassé et fini dehors où il y avait de l'agitation, il remarqua que l'électricité avait été réinstallé, l'Armillam Pulsar s'était rallumé. Bien...

.... Un jour plus tard ....

Après quelques soins sur Akeem, celui-ci avait fini par avoir des bandages autours de ses doigts qui avaient une belle entorse, de la glace pour sa joue, un antiseptique pour son lobe, de la pommade pour ses bleus et des anti douleurs. Heureusement ses côtes avaient résisté, la douleur était due à un des nombreux bleus. Sa maison était encore en travaux pour remettre une baie vitrée tandis que son robot ménagé lui permettait de gérer la situation. La colère avait fini par prendre le pas sur la peur et la douleur et il s'ajouta à la liste déjà bien fournis de ceux qui portaient plainte pour vol et/ou agression de cette nuit-là.

Une fois ceci fait il acheta du maquillage en ville en passant avant de rentrer chez lui. Le jeune homme s'arrangea avec du fond de teint pour camoufler cernes et joue meurtris. Hors de question de ne pas être présentable ! Il mit une belle chemise en soie fluide marron qui couvrit ses bras et un pantalon noir amble pour éviter de serrer ses bleus. Ensuite il se posa devant la télévision, ne pouvant pas faire grand-chose de plus à pars attendre qu'un Inspecteur se présente, et encore, si quelqu'un avait le temps de prendre en charge ce dossier. Akeem se jura qu'il ferait payer les coupables pour l'avoir rendu ridicule. Il récupèrerait ses pierres aussi. Ensuite... Ensuite il se reposerait.



[HRP : Je n'ai pas vraiment développé le combat de pokemon, parce que je n'y connais pas grand chose o3o]
Inspecteur
Voir le profil de l'utilisateur
Inspecteur
avatar
Icon :
Messages :
240
L'âge du personnage :
19
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
665
Niveau :
26
240
19
Inspecteur
Quartier buruu
665
26
// Sam 24 Mar - 14:17
Inspecteur ? Vraiment ?
Il est claqué, totalement claqué. Il ne s’est pas encore remis de sa soirée de nouvel an et si les événements de Noël en ont bouleversé certains, notamment chez les Inspecteurs et les Exécuteurs, Riley, quant à lui, n’avait pas plus réagit. Il était sur place, le jour où il a entendu le coup de feu et l’agitation au marché de Noël, mais il n’avait pas plus réagi à ce qu’il se passait car en réalité, il s’en fichait pas mal de celle qui avait perdu la vie, après tout il ne la connaissait pas. Plus curieux que apeuré au final, il se demande qu’est-ce que la jeune femme a pu bien faire pour ainsi attirer l’attention sur elle ? L’attaque lui était-il réellement destiné ou n’importe quel Inspecteur aurait-il pu faire l’affaire ? Lui également ? Il n’en sait rien et bosser sur cette affaire était un défis qu’il comptait bien relever, autant pour montrer ses capacités que pour sa soif de curiosité, mais aujourd’hui ce n’est pas sur cette affaire qu’il bosse, mais sur les vols qui ont été occasionné lors du nouvel an, tandis qu’il se torchait la gueule dans un bar avec des gars qu’il a rencontré pour l’occasion. Autant dire qu’au vu de son état à ce moment-là, il n’a rien compris de la coupure de courant et ce n’est qu’aujourd’hui, alors qu’il peine encore à se remettre sur pied, qu’on l’envoie dans son quartier pour régler une affaire de vol…

Fatigué, baillant à s’en décrocher la mâchoire, le véhicule s’arrête devant une des maisons qui peuplent ce quartier chic où lui même vit. Quittant le véhicule avec un autre collègue dont il se serait bien passé de ses service - quoiqu’au moins il peut jouer les chauffeurs pour lui - il se dirige d’un pas nonchalant vers la porte, Irion à ses côtés. Il posa son doigt négligemment sur la sonnette afin d’avertir de leur présence, quoiqu’un peu trop longtemps peut-être… Son collègue le force à s’arrêter et le jeune Inspecteur retient un grognement. Pourquoi est-ce qu’on l’a mis avec l’Inspecteur le plus chiant du service ? Enfin, maintenant, ils n’ont plus qu’à attendre que le type s’étant fait voler daigne venir leur ouvrir…

Baillant à nouveau sans s’en cacher, la porte semble finalement s’ouvrir et un large sourire apparaît sur la gueule du hackeur ainsi qu’un “Yo” lâché pour saluer le propriétaire des lieux. Il lui montra ensuite sa carte d’Inspecteur.

Inspecteur Amos et Inspecteur Relou, on vient pour l’histoire de vol.

Au regard lancé par son collègue, nul doute que ce dernier n’a pas apprécié d’être présenté ainsi et il ne tarde pas à rectifier le tire pour se présenter convenablement avec son réel nom, qu’il est barbant… Riley leva un instant les yeux au ciel, exaspéré par le manque d’humour de son collègue. Espérons au moins que la victime soit moins chiante, quoique, au vu de la façon dont il semble être tiré par quatre épingles, ajouté à cela le fait qu’il soit un bourge, cela risque d’être compromis…

Bref, passons au vif du sujet… Donc, racontez nous ce qu’il s’est passé.

Ce qu’il déteste ce genre de formalité, mais il n’a pas le choix alors autant en finir en vitesse...
Code ©️ N3M0
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :

Messages :
33
L'âge du personnage :
24 ans
Métier :
Designer de bijoux à temps partiel
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
2350
Niveau :
5

33
24 ans
Designer de bijoux à temps partiel
Quartier buruu
2350
5
// Lun 2 Avr - 15:17
Ici
Akeem
Llancaster
Inspecteur ? Vraiment ?

Akeem attendait, presque somnolent dans sa banquette quand le bruit de la sonnette le fit sursauté. Au moins le ou les inspecteurs avaient trouvé la sonnette et étaient fiers de le montrer. Le jeune homme grimaça à ce son agressif pour se trainer vers la porte et alla ouvrir en prenant la posture la plus assurée possible. Deux Inspecteurs se tenaient là. Si le premier était relativement polie, le second osa dire "Yo". Le malotru. Akeem les salua en retour d'un "bonjour messieurs".

- Inspecteur Amos et Inspecteur Relou, on vient pour l’histoire de vol.

Sérieusement, l'âge du blanchet le surprenait. On lui avait envoyé un gosse ? Ils devaient vraiment être débordé !

- Bref, passons au vif du sujet… Donc, racontez nous ce qu’il s’est passé.

Incroyable, ledit Amos avait réussi à le fatiguer en trente secondes. Akeem garda néanmoins son air guindé et se poussa de l'entrer.

- Akeem Llancaster. Je vous en pris entrez. Excusez du désordre, la baie vitré a dû être réparé récemment.

Il ferma la porte et les accompagna dans le salon, jetant un coup d'oeil à l'impertinent, ne perdant pas un brin de sarcasme. Il restait encore quelque bout de verre brisés et une table avait été déplacé pour permettre aux ouvriers de faire leur travaille. La vitre était désormais neuve.

- M'a t'on envoyé le petit nouveau ? Je comprend qu'il y a dû y avoir beaucoup de cambriolage au même moment.

Il s'adressait surtout à l'Inspecteur "Relou" car Akeem n'aimait déjà pas la façon de parler ni de se comporter d'Amos. Peut être était-ce un Inspecteur récent chaperonné par un plus ancien ? Le Llancaster programma son robot ménager pour apporter de l'eau et s'installa sur la banquette sans plus attendre et les invita à faire de même sur la banquette d'en face afin d'être mieux installé.

- Et bien c'est assez rapide voyez vous. J'étais dans le bureau à l'étage quand tout c'est éteint. Deux voleurs ont brisés la vitre et sont entrés chez moi. Ils se sont servit en vin - je n'ai pas touché la bouteille de vin et le verre depuis si vous en avez besoin - et sont montés. Ils ont cherchés des objets interessant dans ma chambre puis sont allés dans mon atelier. Ils ont voler des pierres précieuse dans un sac à dos. J'ai tenté de les en empêcher mais ils l'ont quelque peu malmené.Son regard s'assombrit à cette évocation.J'ai perdu connaissance et je vous ai contacté dès que possible.

Le robot ménager arriva avec les verres d'eau sur un plateau. Akeem en pris un et but une gorgée pour se rafraichir la gorge.

- Ils étaient cagoulés et ils faisaient noirs. Néanmoins j'ai pu discerné qu'il y avait un costaud, un plus petit et un malosse. Mes pokemons ne sont malheureusement pas entraînés au combat et n'ont pas vraiment pu faire grand chose.

Akeem serra son verre avec détermination.

- Je suis prêt à faire ce qu'il faut pour trouver les coupables.

Il se retient d'ajouter : "même à coopéré avec le quasi-stagiaire de service impoli". Si cela permettait de mettre les coupables sous les verrous, le jeune homme était prêt à subir ce... désagrément.

- Dites moi de quoi avez vous besoin.

Inspecteur
Voir le profil de l'utilisateur
Inspecteur
avatar
Icon :
Messages :
240
L'âge du personnage :
19
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
665
Niveau :
26
240
19
Inspecteur
Quartier buruu
665
26
// Jeu 5 Avr - 14:18
Inspecteur ? Vraiment ?
Comme bien souvent lorsque les gens rencontrent Riley pour la première fois, ils sont toujours sceptiques, hésitant avec sa gueule de gosse à le prendre au sérieux, mais surtout, face à son attitude qui n’a rien de professionnel. Il ne s’en offusque nullement, loin de là même. Ca l’amuse et il sourit, écoutant les paroles de l’homme qui a été cambriolé, comme bien d’autres. Il n’est nullement vexé par les paroles de l’homme dédier à son collègue qui,  quant à lui, semble vraiment gêné. Situation embarrassante, il semble chercher ses mots pour expliquer un peu plus la situation.

En fait l’Inspecteur Amos est là depuis un an maintenant. C’est l’un des génies de sa promo, il possède juste une personnalité assez… Spécial…

Il semble hésiter sur les mots, jetant un coup d’oeil au jeune hackeur, toujours souriant, nullement blessé ou vexé qu’on parle de lui ainsi, comme s’il n’était pas présent. Non, pourquoi serait-il vexé ? Il n’est pas du genre à l’être aussi facilement, lui ça l’amuse plus qu’autre chose cette situation ! Mais coupant court à tout cela, les deux Inspecteurs et la victime s’installent dans le salon. Assit près de son collègue, il se mit à l’aise, s’enfonçant au fond de de la banquette, plaçant un bras sur le dossier, il écoute désormais silencieusement les explications de l’homme…

Comme pour bien des types de ce quartier qui se sont fait cambrioler, celui-ci n’a rien pu faire, quoique celui-ci semble avoir fait fort, il était présent avec ses Pokemon mais aucuns d’eux ne sont parvenu à défendre leur bien. Tout ceci est bien pitoyable et l’image du bourgeois perdant connaissance manque de le faire rire, mais il se retient, ce n’est pas le moment de se faire remonter les bretelles par son partenaire un peu trop tendu. Ce dernier est d’ailleurs en train de prendre des notes en hochant doucement la tête à chaque fois, que c’est barbant ! Lorsque l’homme eut terminé, son collègue était prêt à ouvrir la bouche mais il fut devancé par le jeune Inspecteur, après tout, il ne va pas laisser les deux le mettre de côté plus longtemps.

Vu que les caméras n’étaient plus en fonction également, connaître leur identité va être compliqué, mais pas impossible. D’autres personnes ont été victime de cambriolage dans le quartier et probablement par les deux même personne. Le fait qu’ils aient un Malosse, ainsi qu’une vague description de leur morphologie, nous aidera à faire des recherches, mais cela risque de prendre du temps. Vous avez toujours la bouteille de vin, n’est-ce pas ? Nous allons l’emporter, s’ils ont bu dedans alors ils ont laissé des traces qui nous permettra de faire avancer l’enquête. Nous allons également jeter un coup d’oeil dans les pièces où ils sont aller pour relever d’éventuelle preuve. Mon collègue va s’occuper de passer votre chambre au peigne fin et moi votre atelier.

Un ton professionnel, sérieux, Riley n’est jamais le même lorsqu’il se met dans sa combinaison d’Inspecteur, comme en cet instant, mais pour autant, Riley reste Riley et nul doute qu’à la première occasion, il n’hésitera pas à glisser un pique, mais en cet instant, le jeune homme, tenant son verre d’eau dans la main, attend que le propriétaire des lieux les amène dans les différents lieux afin de pouvoir fouiller un peu.
Code ©️ N3M0
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :

Messages :
33
L'âge du personnage :
24 ans
Métier :
Designer de bijoux à temps partiel
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
2350
Niveau :
5

33
24 ans
Designer de bijoux à temps partiel
Quartier buruu
2350
5
// Sam 14 Avr - 21:33
Ici
Akeem
Llancaster
Inspecteur ? Vraiment ?

Akeem leva un sourcil septique quand l'inspecteur stressé lui expliquait qu'en fait, Aamos était donc un génie avec une "personnalité spéciale". Super. Donc le Llancaster avait à faire à un spécialiste dissimulé sous une apparence d'adolescent railleur ? Cela était fort plausible sinon il ne voyait pas comment le blanchet se serait fait recruter avec son caractère. Il prit cela en note, dévoila son explication qui semblait n'intéresser que le "Relou" - le pauvre il ne savait toujours pas son nom - mais de manière surprenante, Aamos rebondit sur le sujet. Akeem fini son verre d'eau et hocha la tête :

- Je n'ai rien touché dans l'atelier et dans ma chambre... A pars pour changer de vêtements. La bouteille est encore là mais je n'étais pas présent lorsqu'ils s'en sont peut être servit.

Heureusement qu'Akeem aimait lire et regardait parfois la télévision, ainsi, même s'il n'y connaissait pas grand chose, il savait vaguement qu'il ne fallait pas toucher. Mais ses connaissances s'arrêtaient à peu près là. Après tout, dans un lieu si sécurisé, le riche jeune homme pensait que rien ne pouvait lui arriver ! Que ça n'arrivait que dans les fictions ! Il se releva, presque péniblement mais sans se plaindre, pour les emmener à l'étage.

- Nous y voilà. L'atelier est à droite et la chambre est à gauche. Ils n'ont pas regardé la salle de bain je crois.

Malgré son calme apparent, le Llancaster était bien content que ce soit Aamos qui s'occupe de l'atelier et non pas de la chambre. En effet, dans son bureau il n'y avait rien de... trop personnel. Juste des résidus de verres, des outils pour monter des bijoux, la tablette, le bureau, une chaise à roulette confortable, une loupe pour voir les détails pour ses créations, quelques magazines pour s'inspirer et deux trois pierres oubliés par les voleurs. Bien sur le bureau était en bois luxueux, l'armoire aussi, et la grande fenêtre apportait pas mal de lumière. Akeem resta dans le couloir, n'osant pas déranger - et pouvant ainsi surveiller des deux côtés au besoin.

Dans la chambre quand à elle, régnait aussi du désordre. De son grand dressing on avait sortie en vrac quelques affaires, surement pour vérifier que des trésors ne se trouvaient pas caché dedans, et vider sa table de nuit d'objets dont Akeem.... Se serait bien passé qu'ils soient dehors. Il y avait un objet courbe en acier chirurgicale terminé par des arrondis, un livre - diantre un livre papier- à la sobre couverture noir s'intitulant "Prends moi dans tes bras", et un tube de ce qui pourrait ressembler à de la crème hydratante. Heureusement pour lui, vu toutes les affaires de sortie il songea que cela n'attirerait pas trop l'attention et que des non-initiés ne pouvaient décemment pas savoir ce que c'était. Alors Akeem garda l'air de rien et attendit l'inspection.

- Si vous avez d'autres questions je reste à votre disposition. J'attends dans le couloir. N'hésitez pas si vous avez besoin d'eau.

Comme s'il pouvait faire autre chose de toute façon. Plus vite cette inspection sera fini, plus vite ils auront peut être des indices - une trace de chaussure sur un vêtement au sol peut être ? - et plus vite les coupables seront arrêtés et châtiés ! Oh, et plus vite le blanchet malotru aura quitté les lieux.
Inspecteur
Voir le profil de l'utilisateur
Inspecteur
avatar
Icon :
Messages :
240
L'âge du personnage :
19
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
665
Niveau :
26
240
19
Inspecteur
Quartier buruu
665
26
// Jeu 26 Avr - 17:11
Inspecteur ? Vraiment ?
Les deux Inspecteurs suivent le propriétaire des lieux jusqu’à l’étage. Là-bas, l’homme présente les deux pièces qui seront passé au peigne fin et la tête blanche s’empresse d’aller dans l’atelier pour voir ce qu’il peut trouver d’intéressant. En silence et en n’adressant qu’un bref signe de la main au type qui reste campé dans le couloir, il se concentre plutôt sur le désordre environnant. Analysant, cherchant les potentiels empreintes, il fit appel au flaire d’Irion et aux yeux de Khadgar pour l’aider à chercher la moindre petite preuve. Armé de son appareil photo, il prend différentes photos de la pièce lorsqu’il trouve un élément susceptible d’être utile pour l’enquête. Enfilant également des gants, il récupère ce qui semble être des mèches de cheveux, trouvé par son canidé. Les mettants dans une petite pochette qu’il referme correctement pour y ranger, il reste un moment dans l’atelier à fouiner, tandis que son collègue faisait de même, dans la chambre en face.

Après une bonne demi-heure à farfouiller méticuleusement la pièce, le jeune Inspecteur en sort, décrochant à peine un regard au propriétaire des lieux que son collègue sort de la chambre, un étrange objet en main, qu’il a pris avec précaution.

J’ai pu récupérer quelques empreintes mais je souhaitez savoir, cette arme est à eux ?

Le hackeur dévisage tantôt son coéquipier, tantôt vers l’objet en acier et un sourire commence à étirer les lèvres du jeune et son regard se porte sur la victime. Il ne fit aucun commentaire mais son regard et son sourire en disait long. Ainsi donc, monsieur tiré par quatre épingles est de ce genre là ? Petite information amusante à garder bien au chaud dans son esprit ! Finalement il fixe l’autre Inspecteur.

J’en doute, ça ressemble plus à un objet de collection, qui n’a probablement pas de valeur aux yeux de certains mais pour d’autres… En fait, peut-être ai-je tort ? Bref, t’as tout ce qu’il te fallait ?

L’Inspecteur ne semble pas comprendre sur le coup, regardant par instant l’objet avant de finalement hocher la tête pour répondre à la question du jeune homme, déposant l’objet qu’il avait pris pour une sorte d’arme.

Bien, je pense qu’on a tous les éléments qu’il nous fallait. Nous allons récupérer la bouteille de vin, puis nous enverrons tout cela au labo’. Vous nous accompagnerez à la cuisine ? D’autant que je ne dis pas non pour un petit rafraîchissement.

Il sourit à l’homme, d’un air amusé, bien content que son collègue ai trouvé ce petit jouet, et qu’il soit totalement idiot, ou ignorant, pour savoir ce dont il s’agit exactement, mais c’est bien le genre de détail qui n’échappe pas à Riley. Pas qu’il s’amuse avec pareil chose, non lui n’a pas besoin de cela, s’il est en manque il a juste à récupérer un mec dans un bar ou en boite et l’affaire est réglé ! Pour l’heure, il attend que leur hôte les mène dans la dernière pièce susceptible de les intéresser, gardant une remarque moqueuse pour lui même...
Code ©️ N3M0
Habitant
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar
Icon :

Messages :
33
L'âge du personnage :
24 ans
Métier :
Designer de bijoux à temps partiel
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
2350
Niveau :
5

33
24 ans
Designer de bijoux à temps partiel
Quartier buruu
2350
5
// Lun 30 Avr - 16:09
Ici
Akeem
Llancaster
Inspecteur ? Vraiment ?

Les deux inspecteurs semblaient avoir envie de faire leur travail, ce qui n'est pas pour me déplaire. Surtout le blanchet, car ce n'était pas gagné ! Son collègue ne mentait donc pas, ce n'était pas un stagiaire venu faire du tourisme, rassurant. Déjà que cette affaire me... désespérait, je n'avais pas envie que celle ci ne s'éternise plus que nécessaire. Néanmoins, dans le couloir, le temps me semble long et mon corps meurtrie et fatigué devient douloureux à force de rester debout. Je fini par m'installer sur une chaise, pouvant observer des deux cotés. Heureusement, ni le livre ni le tube ne semble attirer l'attention de "Relou" alors je me détends. Je n'ai pas du tout envie que l'on me regarde bizarrement ensuite ! Certains avaient encore des préjugés - comme mes parents -, ce qui était assez dur à supporter.

Je préférais penser à ce que j'allais faire ensuite. Je n'avais jamais envisager qu'une ville dont on vantait tant la sécurité ne finisse avec une coupure de courant qui désactiverait alors les systèmes de sécurité... Je passe nerveusement un doigt sur mon bandage... Devrait-je engager un garde du corps qui ne s'éteindrait pas avec une coupure de courant ? Il fallait avoir des moyens et puis accepter d'avoir quelqu'un tout le temps dans les parages. M'enfin, le soucis semblait s'être réglé alors je ne serais peut être pas obligé d'en arriver là. Les minutes ne passent pas rapidement, mais je n'émis aucune plainte, je reste digne, même si j'ai mal, même si je suis fatigué, les inspecteurs doivent aussi être débordés alors je n'avais pas à bougonner. L'ennui fini par me faire somnoler sur ma chaise mais une voix me tira de ma semi-sieste :

- J’ai pu récupérer quelques empreintes mais je souhaitais savoir, cette arme est à eux ?

Une arme ? Je redresse la tête en sursaut. Oh bordel de diantre, il avait trouvé ça ! Vite, je devais formuler une explication, tâchant de dissimuler mes joues prenant une couleur rouge....

- J’en doute, ça ressemble plus à un objet de collection, qui n’a probablement pas de valeur aux yeux de certains mais pour d’autres… En fait, peut-être ai-je tort ? Bref, t’as tout ce qu’il te fallait ?

Là je deviens suspicieux. Aamos essayerait t'il de m'aider ou croyait t'il vraiment ce qu'il disait ? Vu la tête qu'il faisait après avoir dit qu'il voudrait un rafraichissement, je suis presque absolument certain qu'il se moque de moi mentalement. Néanmoins, s'il sait de quoi il retourne, c'est qu'il ne doit pas être en meilleure situation, non ? Espérons. Je me relève et hoche la tête :

- En effet, ce n'est ni une arme, ni à eux.

Autant rester vague. J'avais acheté ce drôle d'engin par internet après avoir lu des commentaires positifs. Je voulais savoir les sensations que cela pourrait procurer et me préparer en vue d'une potentielle première fois afin de ne pas être trop surpris ni trop serré. Cela remplissait le rôle de son utilisation et normalement n'avait pas une forme assez suggestive pour éveiller les soupçons. Normalement. Sauf si on savait ce que c'était. Je les raccompagne ensuite en bas et vais moi même vers le frigidaire afin de servir un soda aux deux hommes - programmer le robot pour qu'il le fasse aurait prit autant de temps- et je voulais éviter d'avoir Aamos trop longtemps chez moi.

- Tenez.

Je me rassois sur la banquette pour éviter de trop mettre d'emprunte dans la cuisine, les regardant. J'aurais plutôt pu trouver le blanchet interessant. Je devais avouer qu'à bien y regarder son physique était plutôt mignon et surtout il avait de l'élocution et de l'intelligence, choses qui manquaient un peu à Andrew. Je n'allais pas me mentir, il était possible que le blond ne comprenne jamais vraiment ce que je dise ce qui poserait problème pour la communication. En plus, ses amis écrivaient des messages à sa place ce qui ne facilitait pas le fait d'être à l'aise ! Et j'aimais communiquer, discuter, comparer les points de vue ! D'ailleurs j'avais une discussion à lancer avant que l'objet ne revienne sur le tapis. J'étire mes lèvres en un sourire de politesse pour demander le plus naturellement du monde :

- Pensez vous que plusieurs bandits aient été prévenu de la coupure de courant et se soit organisés pour commettre leur délit ? Pour qu'il y en aient autant en un laps de temps si court, j'ose émettre l'hypothèse que le ou les coupables de la coupure avaient prévenu quelques complices.

Opération détournement d'attention. Qu'ils me répondent ou pas, je voulais surtout distraire Aamos une bonne fois pour toute.

- Une fois que vous aurez pris la bouteille, aurez vous tout ce qu'il vous faut ?


Celle ci attendait encore bien sagement sur la table.
Inspecteur
Voir le profil de l'utilisateur
Inspecteur
avatar
Icon :
Messages :
240
L'âge du personnage :
19
Métier :
Inspecteur
Habitation :
Quartier buruu
Pokédollars :
665
Niveau :
26
240
19
Inspecteur
Quartier buruu
665
26
// Sam 19 Mai - 13:49
Inspecteur ? Vraiment ?
Il suit leur hôte jusqu’à la cuisine où ils purent s’installer, attendant les rafraîchissement. Comme toujours, le jeune Inspecteur garde son sourire figé sur son visage, bien trop amusé par la situation plus qu’il ne semble intéressé par l’enquête et pourtant, il a déjà collecté tout ce dont il avait besoin et avec sérieux. Il pianote doucement sur sa cuisse, attendant le verre. Depuis qu’ils ont quitté l’étage, il n’a pas arrêté d’observer le bourgeois avec amusement afin de se délecter de ses mimiques et réactions. C’est que ça ne doit pas être plaisant d’être ainsi pris la main dans le sac et encore heureux pour lui que son collègue ne sache pas ce dont il s’agit car qui sait la réaction qu’il aurait pu avoir ? Peut-être de l’indifférence après tout et pour sûr, il n’aurait même pas touché l’objet, ce qui rend la situation plus comique, étant donné qu’il s’est retrouvé à manipuler cet étrange objet. Si le jeune hackeur n’a nullement besoin de ce genre de jouet, il les connaît toutefois et ne peut être que amusé du manque de connaissance de son collègue et de la réaction de la victime qui est toutefois parvenu à se maîtriser. Jolie maîtrise de soi !

Prenant le verre, il en bu une bonne partie avant de déposer le verre sur sa cuisse, le tenant en écoutant les questions de l’homme. C’est qu’il est curieux ! Mais en même temps, n’est-ce pas normal, au vu de la situation ? Qui aurait pu croire qu’Eternia serait ainsi victime d’une coupure de courant et que bien des vandales auraient débarqués ? Le jeune homme ne prit pas la peine de répondre, laissant son collègue s’en charger.

Actuellement nous ne savons pas grand chose, mais plusieurs enquêtes sont en cours et il est effectivement possible qu’il s’agisse d’un événement organisé, mais cela n’arrivera plus, ne vous inquiétez pas. La sécurité a été doublé.

Qu’il dit, mais le jeune hackeur, pour avoir tenté de s’infiltrer dans les profondeurs du réseau de la ville, sait pertinemment qu’il faut avoir de bonne capacité pour réussir ce coup de maître, en plus de déjouer pas mal de sécurité. Autant dire que les coupables ne sont pas novices dans le domaine et connaissent peut-être même très bien le fonctionnement de la ville et de son système de sécurité. Serait-ce un ancien employé de la maintenance du système ? Un haut gradé qui aurait pété un cable ? Plusieurs hypothèses sont possibles et Riley n’a cessé de se questionner à ce sujet, essayant de rassembler divers morceaux du puzzle qu’il espère pouvoir compléter pour savoir qui a manigancé tout ceci… Terminant son verre, il repose se dernier avant de se redresser.

Bien, je pense que nous avons fait le tour. Récupère la bouteille, on va ramener tout ce qu’on a. D’autres experts vous contacteront rapidement pour passer votre maison au peigne fin et récupérer des empreintes. Je vous conseille de dormir chez un proche ou à l’hôtel d’ici là, le temps que tout soit terminé. Si vous avez des détails qui vous reviennent à l’esprit, n’hésitez pas à me contacter.

Il sort une carte de visite qu’il tend à l’homme après s’être approché, se penchant légèrement vers lui pour pouvoir chuchoter quelques paroles qui lui sont dédiés, sans que son collègue puisse l’entendre.

Rassures-toi, je garderais ton petit secret, mon collègue est bien trop idiot pour comprendre quoique ce soit, mais tu peux toujours m’envoyer un message si tu le souhaites, c'est bien mieux qu'un jouet.

Il se recule, un sourire malicieux sur le visage, le regard rieur. Il lui laisse la carte, le saluant d’un signe de la main avant de prendre les devant pour quitter la maison, son collègue l’attendant vers l’entrée. Ils n’ont désormais plus rien à faire ici mais au moins, l’albinos a pu bien s’amuser lors de cette enquête et n’hésitera pas à fouiller un peu dans les fichiers de cet homme, pour son petit plaisir personnel...
Code ©️ N3M0
Contenu sponsorisé
//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: