Éternia City


 

Intrigue #1 - Mauvaises résolutions
dieu suprême
Voir le profil de l'utilisateur
dieu suprême
avatar
Icon :
Messages :
401
L'âge du personnage :
1000 ans
Métier :
Maître du monde
Habitation :
Sous un carton
Pokédollars :
1002599
Niveau :
100
401
1000 ans
Maître du monde
Sous un carton
1002599
100
// Mar 30 Jan - 2:40
Intrigue #1
Mauvaises résolutions
Frigorifiée dans son gros manteau rose, madame Loiseau rentra précipitamment chez elle. Elle se secoua dans l'entrée pour retirer la neige de ses vêtements s'en alla de son pas lent accrocher son manteau au portant. Madame Loiseau n'était pas bien grande, et elle rétrécissait un peu plus chaque année, et comme à son habitude, elle eut bien du mal à atteindre les cintres sur la barre vissée trop en hauteur par son fils. Ce n'était pas bien grave, lui avait il dit à l'époque, puisqu'il serait toujours là pour s'occuper d'elle. Mais ce soir, il n'était pas là. Comme bien d'autres soirs, il était de service, puisque le fils de madame Loiseau faisait partie des braves policiers de la cité. Elle savait qu'il s'en voulait de ne pas être là pour fêter le nouvel an avec elle. Mais elle l'avait rassuré. Il avait plus important à faire, et elle avait bien envie de profiter des émissions passionnantes du décompte des dernières heures de l'année.

Alors, après avoir enfilé ses chaussons, madame Loiseau s'en alla allumer sa télé pour profiter de la troisième rediffusion du bêtisier de l'année 2133. Elle rit beaucoup en préparant le repas devant ce Chacripan qui ne sautait pas assez loin ou ce jeune homme fougueux qui tombait de son vélo. Elle fut émue devant ce couple de jeunes enfants qui dansaient à un mariage. Elle se moqua gentiment de cette journaliste sous une pluie torrentielle et compatit à cette demande refoulée en direct.
Puis ce fut l'heure des infos et elle grommela dans son tablier. Oubliant une fois de plus qu'elle pouvait commander la télé vocalement, elle chercha la télécommande des yeux. Pendant ce temps, la présentatrice annonça le rappel des titres.

« ...Toujours aucune avancée dans l'enquête du meurtre de la jeune inspectrice Philae Davidson, tuée par un sniper il y a quelques jours. »
Madame Loiseau souleva son châle, mais la télécommande restait introuvable. Elle farfouilla la maison. Elle n'avait pas envie d'entendre encore parler de cette pauvre fille, une collègue de son fils... Elle était si jeune, si brillante... C'était horrible de mourir de cette façon, alors qu'elle sacrifiait son réveillon de Noël pour leur sécurité ! Et le vilain garnement qui devait travailler avec elle qui n'avait rien fait ! Non pas qu'il eut pu faire grand-chose contre un sniper situé à trois kilomètres de là...

À la télévision, un policier rappelait toute la bravoure de la jeune femme et que tout était mis en œuvre pour retrouver le tueur. Il parut gêné lorsque la journaliste lui demanda si c'était bien l'inspectrice qui était visée, et plus encore lorsqu'il dût admettre que c'était encore pour l'heure difficile à dire. Aucun indice concluant n'avait été retrouvé sur le toit qui avait servi de point de viser au tireur.

Sous son vieux Ponchiot endormi, madame Loiseau trouva enfin la télécommande, elle la dirigea vers la télé et constata que le générique de fin du journal s'était lancé. Soupirant pour elle-même, elle reposa la télécommande et la télé s'éteint. Ainsi que les lumières. Et le four. Elle fixa l'écran noir un instant, puis la télécommande, en ce demandant sur quoi elle avait appuyé encore et en maudissant cette fichue technologie. Se saisissant de l'objet de malheur, elle pressa toutes les touches sans résultat. Mais madame Loiseau n'était pas du genre à s'affoler. Elle n'avait qu'à appeler son fils, et il ferait des miracles comme d'habitude ! Ça, elle savait le faire ! Il suffisait d'appuyer là, sur son AP et la tête de son fils apparaîtrait et il lui dirait en riant que ce n'était pas bien grave.

Mais la tête de son fils n'apparut pas. En fait, l'AP n'eut aucune réaction. Il restait là, à son poignet, inerte. Éteint.

Madame Loiseau sentit l’inquiétude monter en elle et décida d'aller voir les voisins. À pas lent et à tâtons, elle sortit dans la rue qu'aucun lampadaire n'éclairait plus. Pas plus de lumière ne paraissait aux fenêtres des maisons voisines, et en regardant vers les grandes tours du centre qu'elle voyait de chez elle, elle ne distingua rien non plus.

La ville était plongée dans l'obscurité.

Mais pas le silence. Car quelque part dans la cité, un cri retentit.


TL;DR : Philae Davidson, inspectrice, a été tué lors de la soirée de noël par un sniper encore non-identifié. Le soir du nouvel an, toute la ville subit une coupure de courant. Le système central des Armillam Pulsar n’émet plus. Ni les actions, ni les déplacements ne peuvent être tracé. Les robots chargé de la sécurité et de maintenance ne recevant plus de signal se mettent en veille.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: